Haut-Rhin : un prêtre mis en examen pour viol sur une mineure

Haut-Rhin : un prêtre mis en examen pour viol sur une mineure

SCANDALE - Un prêtre de Wintzenheim a été mis en examen et écroué jeudi soir pour viol et agression sexuelle sur une jeune fille, mineure à l'époque des faits. L'archevêque de Strasbourg se dit "choqué" par ces actes présumés.

C’est à l'origine une affaire financière qui a mené à ce nouveau scandale dans l’église catholique. Un prêtre de 58 ans a été mis en examen pour des faits de viol, agression sexuelle sur mineure et abus de confiance jeudi soir à Colmar (Haut-Rhin). 

C’est à la suite d’un signalement du service Tracfin, la cellule anti-blanchiment du ministère des Finances, que l’enquête a débuté : d’importantes sommes d’argent transitaient en effet du compte du curé de Wintzenheim vers celui d’une jeune femme. Celle-ci est dans un premier temps soupçonnée de recel avant d’être totalement mise hors de cause. Agée aujourd'hui de 26 ans, elle aurait en fait été victime de viols durant 10 ans, jusqu’à sa majorité, de la part de ce prêtre qui lui versait de l’argent, selon les informations de France 3. 

"Sous le choc"

Le prêtre est soupçonné d’avoir détourné "des chèques destinés à la paroisse', a indiqué l'archevêque de Strasbourg,  Mgr Jean-Pierre Grallet durant une conférence de presse. "Nous sommes choqués. Toutes les communautés chrétiennes sont sous le choc. La pédophilie ne peut pas avoir sa place, a déclaré le responsable du diocèse. Toucher à la personne faible quand on est adulte ou quand on a une autorité, c'est une faute très grave". Le prêtre incriminé avait été nommé en 2005 dans la paroisse de Wintzenheim et s’apprêtait à rejoindre le 2 octobre  la communauté de Thann. Après sa mise en examen, l’homme d’église a été écroué. 

Cette information fait immanquablement écho  à ce chiffre édifiant et alarmant de l'association La Parole libérée dévoilée par France Info ce vendredi.  400 témoignages de personnes disant avoir été victimes de prêtres pédophiles ont été recueillis depuis novembre 2015 par l'association basée à Lyon et créée par trois anciennes victimes.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tous les vols vers l'aéroport de Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes venus de Gaza

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Roselyne Bachelot confie souffrir d'un "Covid long"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.