Coluche : qui obtiendra les droits du "Schmilblick" ?

Justice

CONFLIT - En première instance, les enfants de l'humoriste avaient obtenu plus d'un million d'euros de Paul Lederman pour des arriérés de droits.

C’est un mauvais sketch. Un peu long, et pas drôle. Ce mercredi, les fils de Coluche et son ancien producteur Paul Lederman se retrouvent au tribunal de Paris. En cause : une série de sketchs dont les droits appartiendraient aux enfants de l’humoriste et non au producteur. Parmi les droits, sont concernés ceux des cultes "L’histoire d’un mec" et "Le Schmilblick". 

En première instance, en 2010, Paul Lederman avait été condamné à un million d’euros d’arriérés. Un coup dur pour le pape de la production d’humoristes (il avait en catalogue Thierry Le Luron et Les Inconnus), condamné donc à une forte amende, mais qui perdait également les droits d’une trentaine de sketchs du comique très populaire et gros vendeur de disques et de DVD. Lederman n’avait pas mâché ses mots contre les enfants de l’artiste. "Contrairement à eux, qui n'ont jamais rien fait de leur vie, je reste fidèle à la mémoire de mon artiste. Nous avions de vraies relations de confiance et je ne l'ai jamais trahi. Contrairement à eux, je n'ai jamais vendu mes droits à un film aussi minable que celui réalisé récemment sur leur père (Ndlr : Coluche, l’histoire d’un mec, sorti en 2008)", confiait l’homme d’affaire qui se disait "écœuré". 

Des droits cédés, puis rétrocédés

Le litige trouve ses racines dans les années 1970-80. Coluche épouse Véronique en 1975. Six années de mariage et deux enfants plus tard, le couple divorce en 1981. Véronique Colucci obtient les droits des enregistrements phonographiques durant leur mariage. Mais en 1988 - le comique est décédé en 1986 -, elle cède les droits à Paul Lederman en échange d’une contrepartie financière. Mais voilà, dix ans plus tard, les fils de Coluche contestent cette transaction et arguent qu’une trentaine de sketchs entrent dans la succession. Un argument validé en première instance.

La cour d’appel de Paris va donc devoir trancher. Pas sûr que la chute de cette longue histoire contente l’ensemble des protagonistes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter