Coronavirus : une association de victimes porte plainte contre Jean Castex

Coronavirus : une association de victimes porte plainte contre Jean Castex
Justice

JUSTICE - Après Agnès Buzyn, Olivier Véran et son prédécesseur Édouard Philippe, c’est au tour de Jean Castex d’être attaqué en justice pour sa gestion de l’épidémie. Le collectif "Victimes Coronavirus France" a déposé plainte devant la Cour de justice de la République.

Une nouvelle plainte contre un membre de l’exécutif. Après l’ancienne et l’actuel ministre de la santé, Agnès Buzyn et Olivier Véran, ainsi que l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, c’est le nouveau chef du gouvernement qui est attaqué. Au nom du collectif "Victimes Coronavirus France", Me Fabrice Di Vizio a déposé ce jeudi matin une plainte contre Jean Castex devant la Cour de justice de la République (CJR). Objectif, explique-t-il : "amener à ce que l’enquête de la CJR ne s’arrête pas au 3 juillet 2020", date de la prise de fonction de l’ancien maire de Prades.

Le cabinet de l’avocat dénonce une mauvaise gestion de l’épidémie. "Depuis sa nomination, le gouvernement n’a quasiment fait qu’inciter au retour à la vie économique et sociale", indique le communiqué. "En juillet, il n’a annoncé le port du masque en lieux clos qu’à la faveur du recours du cabinet Di Vizio au Conseil d’État. En août, un autre recours au Conseil d’État a permis d’obtenir le port du masque obligatoire au bureau, dans les écoles et universités."

"Comprendre pourquoi la France échoue"

L’avocat déplore également l’impossibilité de "se faire tester dans des délais raisonnables", et souligne que "des professeurs de médecine n’ont pas hésité à qualifier publiquement la France de 'Club Med', fustigeant l’absence de tests de dépistage aux arrivées des vols internationaux des aéroports". En outre, l’avocat regrette "l’obligation du port du masque en extérieur, inutile selon de nombreux experts", et estime que le gouvernement ne respecte pas "les recommandations scientifiques".

En saisissant une nouvelle fois la justice, l’association souhaite "comprendre pourquoi la France échoue là où d’autres pays européens, à commencer par l’Italie, ont réussi à maîtriser la situation". Contacté par l'AFP, Matignon n'avait pas réagi dans l'immédiat.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Depuis le début de la pandémie, la CJR, seule instance en France capable de juger les actes de membres du gouvernement, a déjà reçu au moins 90 plaintes contres des ministres, rapporte l’AFP. Parmi elles, neuf ont été jugées "recevables" par la Cour, qui a ouvert début juillet une information judiciaire pour "abstention de combattre un sinistre".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

Coronavirus : "On ne parle pas d’une vague mais d’une marée haute qui risque de durer des mois"

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

"Des femmes qui n'aiment pas les hommes" : les propos de Maïwenn sur les féministes ne passent pas

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent