Accusé de "faux témoignage", le professeur Raoult porte plainte contre Martin Hirsch

Accusé de "faux témoignage", le professeur Raoult porte plainte contre Martin Hirsch
Justice

JUSTICE - Didier Raoult porté plainte mercredi contre le directeur de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris, pour "dénonciation calomnieuse". Martin Hirsch avait accusé le professeur marseillais de "faux témoignage sous serment" après son audition fin juin 2020, devant la commission d’enquête parlementaire.

Entre Didier Raoult et Martin Hirsch, la guerre est déclarée. Entendu le 24 juin devant l'Assemblée nationale, l'infectiologue marseillais avait vivement critiqué l'organisation "totalement archaïque" des tests de dépistage du Covid-19 en France, qui a empêché selon lui de les utiliser de façon plus large. Il avait également dénoncé la gestion de la crise sanitaire dans la capitale. 

Le directeur général de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), Martin Hirsch, n'avait pas tardé à réagir. Une semaine plus tard, dans une lettre adressée à Richard Ferrand, il avait estimé que les déclarations du professeur "semblent s'apparenter à un faux témoignage". Martin Hirsch avait contesté deux passages de l'audition du Pr  Raoult: d'une part, une estimation des taux de décès de malades en réanimation, et de l'autre, des propos sur un patient chinois de 80 ans hospitalisé à Paris fin janvier et qui était décédé mi-février

L'accusation de "faux témoignage" n'est pas passée pour le Pr Raoult. Mercredi, le directeur de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée-Infection de Marseille a ainsi réagi, en attaquant le directeur de l'AP-HP en justice. Par le biais de son avocat Brice Grazzini, Didier Raoult a ainsi déposé plainte devant le procureur de la République de Paris pour "dénonciation calomnieuse". "Le parquet de Paris a reçu cette plainte. Elle est actuellement à l'étude", a indiqué ce jeudi le  parquet de paris à LCI confirmant une information de La Provence.

Lire aussi

Taux de mortalité

Le 6 juillet,  le directeur général de l'AP-HP Martin Hirsch avait indiqué que le La mortalité des patients atteints de Covid-19 dans les services de réanimation de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) est estimée entre 25% et 35%, et non 43% comme affirmé par Didier Raoult. Selon les données de Si-Vic, système du ministère de la Santé pour le suivi des patients en cas de situation sanitaire exceptionnelle, le taux de mortalité en réanimation "ressort aujourd'hui à l'Assistance publique à 25%", a-t-il indiqué devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus. Selon une autre source, la cohorte de patients constituée par l'AP-HP pour suivre les patients pris en charge dans ses 39 hôpitaux, "nous estimons ce taux entre 31% et 35%", a-t-il ajouté.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur le Covid-19

Le microbiologiste Didier Raoult, avait affirmé devant la même commission le 24 juin : "La mortalité dans les réanimations (de l'AP-HP) (...) est de 43%". Chez nous, elle est de 16%", en s'appuyant sur un rapport de la cellule de crise de l'AP-HP daté du 14 avril. Martin Hirsch avait confirmé l'authenticité de ce document mais souligné qu'il datait d'il y a près de trois mois et était donc obsolète. Il a ajouté qu'à l'époque, selon ce même document, environ la moitié des patients hospitalisés en réanimation y étaient encore admis, et qu'on ne connaissait donc pas encore l'issue de leur maladie (décès ou guérison).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent