Malgré le reconfinement, la justice continuera de travailler

Malgré le reconfinement, la justice continuera de travailler

EXCEPTION - Contrairement au premier confinement, les tribunaux resteront ouverts et continueront de fonctionner dans les prochaines semaines.

Pas de confinement pour la justice. Le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a annoncé que les tribunaux resteraient ouverts en France et que toute l'activité juridictionnelle serait maintenue, malgré le reconfinement.

Emmanuel Macron l’avait affirmé mercredi 28 octobre lors de son discours, le ministre de la Justice l’a rappelé dans un message vidéo adressé aux 84.000 agents du ministère : "Les services publics devront continuer à fonctionner".

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

"Les services d'accueil uniques des justiciables resteront ouverts mais sur prise de rendez-vous. L'activité juridictionnelle sera maintenue en présence des personnes dûment convoquées mais dans le strict respect de la distanciation et des gestes barrières", précise Eric Dupond-Moretti.

Au printemps, lors du premier confinement, l'activité judiciaire avait été réduite aux urgences civiles et pénales, avec pour conséquence le renvoi de milliers d'affaires non prioritaires.

Lire aussi

Maintien des parloirs en prison

Dans les prisons, "un sujet de préoccupation compte tenu de l'augmentation du nombre de personnes écrouées" ces dernières semaines, "le respect des mesures sanitaires ne conduit pas à remettre en cause les conditions de vie comme les parloirs ou le travail en détention", assure le ministre.

Lors de la première période de confinement, tous les parloirs et les activités avaient été suspendus, provoquant des mutineries et des incidents dans certains établissements pénitentiaires.

"Nous devons tous ensemble, membres du même ministère, garder confiance en l'avenir et être à la hauteur des attentes des Français qui – surtout dans cette période difficile – ne peuvent se passer du service public de la Justice", conclut Eric Dupond-Moretti.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Hécatombe du Covid au Brésil : Bolsonaro va être lourdement incriminé

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Koh-Lanta" : Coumba et Namadia éliminés puis repêchés dans une ambiance électrique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.