Crimes en série à Montluçon : trois hommes mis en examen

Crimes en série à Montluçon : trois hommes mis en examen

DirectLCI
JUSTICE - Le parquet de Cusset a indiqué que trois hommes avaient été mis en examen dans l'enquête sur le double meurtre d'un couple de retraités début mars à Montluçon (Allier). Une affaire qui semblerait liée à un viol et à un autre homicide survenus quelques jours plus tard dans cette ville.

Sont-ils impliqués dans les crimes en série de Montluçon ? Trois hommes ont en tout cas été récemment mis en examen dans l'enquête sur le double meurtre d’un couple de retraités perpétré début mars. Selon les enquêteurs, cette affairepourrait également être liée à un viol et un autre homicide. Des crimes commis en l’espace de 10 jours dans cette ville de l’Allier. 


Trois informations judiciaires sont désormais ouvertes, la dernière datant de ce lundi, contre X, pour "homicide volontaire précédant ou accompagnant un autre crime, actes de torture ou de barbarie, tentative de viol et vol en réunion avec dégradation au préjudice d'une personne vulnérable", a précisé le parquet de Cusset à l’AFP. Cette enquête vise le dernier meurtre de cette série macabre, celui d’une personne âgée de 74 ans dont le corps avait été découvert le 13 mars à son domicile. La victime vivait dans le même quartier que les époux Degl'Innocenti, tués chez eux dans la nuit du 2 au 3 mars. Selon les premiers éléments de l’enquête, les modes opératoires de ces homicides présenteraient des similitudes. 

Six personnes potentiellement impliquées

L’un des suspects du double meurtre, un homme de 18 ans, déjà poursuivi et incarcéré pour le viol en réunion d'une jeune femme le 11 mars dernier, a été mis en examen samedi pour "homicides volontaires précédant ou accompagnant des actes de torture ou de barbarie au préjudice de personnes vulnérables et également vol avec dégradation", a souligné le parquet. Il a également reconnu sa présence sur les lieux du crime de la dame de 74 ans et "un certain niveau de participation", tout en impliquant un homme faisant l'objet, par ailleurs, d'un mandat de recherches pour le viol en réunion. 


Deux autres suspects pouvant être impliqués dans les meurtres des époux Degl'Innocenti ont été mis en examen et placés en détention provisoire dimanche. Au total, six personnes pourraient être impliquées dans cette affaire complexe, certaines pouvant être également soupçonnées dans les deux autres. 


Des analyses ADN et des expertises informatiques sont en cours pour tenter de faire la lumière sur cette série de crimes et établir les liens entre les différents protagonistes, tous ne reconnaissant pas leur implication. Plus d’une douzaine d'enquêteurs du SRPJ de Clermont-Ferrand travaillent sur ces trois affaires, en relation avec le procureur de la République à Cusset, Éric Mazaud.

Plus d'articles

Sur le même sujet