Détentions provisoires : "Il faut que les enquêtes puissent aller plus vite"

Détentions provisoires : "Il faut que les enquêtes puissent aller plus vite"

Au 1er septembre dernier, 28 % des détenus français sont des prévenus en attente de jugement. Un problème ancien qui s’est accentué ces dernières années. Et les spécialistes des questions pénitentiaires ne parviennent pas à fournir des explications pertinentes, faute d'outils statistiques suffisants. Seule certitude : ces chiffres reflètent une justice plus sévère et plus lente.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 6 octobre 2017 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 06/10/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : quelles dispositions en France ? Olivier Véran s'exprime

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.