Deux hommes soupçonnés d'être liés à Rachid Kassim, mis en examen et écroués

Justice

JUSTICE - Deux hommes, soupçonnés d'avoir été en lien direct avec le djihadiste Rachid Kassim, responsable de la coordination de plusieurs attentats en France, ont été mis en examen et écroués ce mercredi.

Soupçonnés d'être liés au djihadiste français du groupe Etat islamique Rachid Kassim, deux hommes ont été mis en examen et écroués, a déclaré le parquet de Paris ce mercredi.  

Ces deux Français, âgés de 30 et 39 ans, ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Arrêtés vendredi à Dole, dans le Jura, et à Roanne, dans la Loire, par la sous direction anti terroriste (SDAT) de la police judiciaire, selon une information LCI, ils fréquentaient Rachid Kassim, soupçonné d'avoir téléguidé des attentats en France depuis la zone irako-syrienne, avant le départ de ce dernier. Ils étaient en contact, l'un récemment, avec Kassim via la messagerie cryptée Telegram.

Qui est Rachid Kassim ?

Rachid Kassim, un Français de 29 ans orginaire de Roanne, joue un rôle actif depuis plusieurs années dans la propagande des djihadistes de Daech. Via Internet, et notamment la messagerie chiffrée Telegram, il appelle régulièrement à frapper la France depuis la zone irako-syrienne, où il se terrerait. C'est lui notamment, qui avait appelé les partisans du groupe terroriste à frapper dans leur pays respectif (plutôt que de se rendre en Syrie) avec n'importe quelle arme dont des véhicules. 

Son nom apparaît dans de nombreux dossiers récents de terrorisme, dont l'assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray et le double-meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier. Après l'attentat de Nice, qui a coûté la vie à 86 personnes, le djihadiste est apparu dans une vidéo, dans laquelle il félicite l'auteur de l’attaque du 14-Juillet et décapite, en pleine rue, un otage de Daech. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter