Deux policiers de la "Bac" parisienne mis en examen pour trafic de drogue et corruption

Deux policiers de la "Bac" parisienne mis en examen pour trafic de drogue et corruption

ACCUSÉS - Deux policiers de la "Bac" du 18e arrondissement de Paris, sont soupçonnés d'avoir racketté des dealers avant de revendre leur drogue. L'un d'eux a été écroué.

Deux fonctionnaires de police de la "Bac" du 18e arrondissement de Paris ont été mis en examen vendredi 14 juin pour trafic de stupéfiants, corruption passive par personne dépositaire de l'autorité publique, blanchiment, vol, détournement de fichiers de police, faux en écriture publique et association de malfaiteurs. Ils sont notamment soupçonnés d'avoir racketté des dealers et d'avoir revendu leur drogue. L'un des deux fonctionnaires a été écroué.

Lire aussi

L'affaire a été révélée par le média en ligne Les Jours, qui précise que deux autres suspects non policiers ont également été mis en examen. Le parquet de Paris avait requis l'incarcération provisoire des quatre protagonistes. Finalement, deux d'entre eux, dont un brigadier de la Bac, ont été placés en détention provisoire. Les deux autres ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Soupçonnés d'avoir "protégé des trafiquants de stupéfiants contre rémunération" et d'avoir blanchi l'argent ainsi obtenu

Ce brigadier, âgé de 45 ans, et son collègue, un gardien de la paix de 38 ans, sont soupçonnés d'avoir "protégé des trafiquants de stupéfiants contre rémunération" et d'avoir blanchi l'argent ainsi obtenu, a expliqué à l'AFP une source proche du dossier. "Ils revendaient des informations sur les dispositifs policiers de lutte antidrogue et rackettaient les dealers", a ajouté une source proche de l'enquête.

L'affaire a démarré par une dénonciation pour des soupçons de corruption visant le brigadier de police, conduisant le parquet de Paris à ouvrir en 2018 une enquête préliminaire confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Les investigations se sont ensuite poursuivies sous l'autorité d'un juge d'instruction qui a procédé aux récentes mises en examen.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Limiter les interactions sociales", vaccination des 5-11 ans... les annonces pour faire face à la 5e vague

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.