Deux proches du djihadiste Rachid Kassim interpellés en France

Justice

TERRORISME - Deux hommes proches du djihadiste français Rachid Kassim, dont l'ombre plane sur plusieurs affaires récentes de terrorisme, ont été arrêtés vendredi à Dole (Jura) et à Roanne (Loire). A ce stade, aucun lien n'a été établi entre ces arrestations et l'affaire de la voiture pleine de bonbonnes de gaz retrouvée à Paris.

Cette double arrestation n'a aucun lien, à ce stade, avec l'enquête sur la voiture piégée aux bonbonnes de gaz. Deux hommes, présumés proches du djihadiste Rachid Kassim, ont été interpellés vendredi 17 septembre à Dole, dans le Jura, et à Roanne, dans la Loire, par la sous direction anti terroriste (SDAT) de la police judiciaire, a appris LCI de source policière. 

Les deux suspects ont été arrêtés dans le cadre de l'information judiciaire ouverte sur le départ de Rachid Kassim, dont l'ombre plane sur de nombreux dossiers récents de terrorisme, vers la Syrie. Pour le moment, rien ne permet d'établir un lien quelconque entre ces hommes, et les attentats ou tentatives d'attentats récents.

Bourreau en Syrie et propagandiste sur Internet

Rachid Kassim, un Français de 29 ans orginaire de Roanne, joue un rôle actif depuis plusieurs années dans la propagande de des djihadistes de Daech. Via Internet, et notamment la messagerie chiffrée Telegram, il appelle régulièrement à frapper la France depuis la zone irako-syrienne, où il se terrerait.

Son nom apparaît dans de nombreux dossiers récents de terrorisme, dont l'assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray, et le double-meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier. Après l'attentat de Nice, qui a coûté la vie à 86 personnes, le djihadiste est apparu dans une vidéo, dans laquelle il félicite l'auteur de l’attaque du 14-Juillet et décapite, en pleine rue, un otage de Daech. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter