Dieudonné bientôt jugé pour dissimulation de patrimoine

Justice
DirectLCI
JUSTICE - Accusé d'avoir dissimilé au fisc d'importantes sommes d'argent, Dieudonné et sa compagne seront prochainement jugés pour gestion frauduleuse de leur patrimoine et abus de biens sociaux.

L’humoriste controversé Dieudonné va de nouveau être renvoyé devant le tribunal correctionnel, cette fois pour gestion frauduleuse de son patrimoine et pour dissimulation des recettes de ses spectacles. Selon l’AFP, le juge Renaud Van Ruymbeke a ordonné le 30 novembre la tenue d'un procès contre Dieudonné M'Bala M'Bala pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, ainsi que pour l'organisation frauduleuse de son insolvabilité.


L’ancien complice d’Elie Semoun, condamné à de multiples reprises pour ses sorties antisémites, ainsi que sa compagne, Noémie Montagne, devront aussi répondre d'abus de biens sociaux au détriment de leur société Les Productions de la Plume, elle-même renvoyée avec ses gérants pour fraude à la TVA.

Une cagnotte cachée

Alors que Dieudonné se disait ruiné et insolvable, il aurait dissimulé au fisc entre 2009 et 2014 la somme 1,45 million d'euros, dont la moitié en liquide. D’après Renaud Van Ruymbeke, l’humoriste conservait "depuis des années des recettes de ses spectacles en espèces non comptabilisées" sur les comptes de sa société "dans des proportions importantes".

En janvier 2014, les enquêteurs avaient ainsi découvert plus de 650.000 euros en espèces dans les coffre-forts de la propriété du couple en Eure-et-Loir, vendue par Dieudonné pour solder ses dettes mais rachetée par sa boîte de production, co-gérée par sa compagne. Entre 2009 et 2014, l’humoriste, qui ne remplissait plus que de faibles déclarations de revenus, voire aucune pour l'année 2011, a également réalisé, parfois via ses proches, des transferts d'espèces à l'étranger pour près de 670.000 euros, principalement au Cameroun, mais aussi en Chine et aux Emirats arabes unis.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter