Dijon : il nomme son wifi "Daesh 21" et se fait condamner pour "apologie du terrorisme"

Justice
BÊTISE - Un jeune homme de 18 ans s'est fait condamner à trois mois de prison avec sursis pour "apologie du terrorisme" après avoir renommé son réseau wifi "Daesh 21".

Les listes des réseaux wifi regorgent parfois de surnoms rigolos, mignons, voire complétement loufoques. Celui repéré par un passant à Dijon n’entrait dans aucune des catégories ci-dessus, et pour cause. Il était nommé "Daesh 21". Une référence à l'acronyme de l'organisation terroriste Etat islamique et au numéro de département de la Côte-d'Or. La police prévenue, le propriétaire de la box en question a été convoqué devant le tribunal correctionnel, décrit Le Bien public.


Le jeune homme de 18 ans, décrit par le quotidien régional comme "totalement hébété", se défend face à la cour de n’avoir "rien d’un terroriste". Condamné malgré tout pour "apologie du terrorisme", il a d’abord refusé les travaux d’intérêt général prononcés par le tribunal, avant d’écoper finalement de trois mois de prison avec sursis.


Selon une avocate présente sur place, le jeune homme aurait désormais renommé son wifi "Rondoudou 21", du nom d'un Pokémon. Un choix nettement moins dangereux.

Lire aussi

Lire aussi

En vidéo

Vers la fin du wifi gratuit ? Une idée pour lutter contre le terrorisme

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter