Disparition d'Estelle Mouzin : la pression s'accentue sur Michel Fourniret, convoqué sur le possible lieu du crime

Disparition d'Estelle Mouzin : la pression s'accentue sur Michel Fourniret, convoqué sur le possible lieu du crime

ENQUETE - Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier ont été emmenés depuis lundi dans les Ardennes où le tueur en série est soupçonné d'avoir assassiné Estelle Mouzin en 2003. Les enquêteurs espèrent encore faire parler Michel Fourniret, afin de retrouver le corps de la fillette. Selon l'avocate de Monique Olivier, son ex-compagne, "on avance" mais "les choses sont compliquées".

Michel Fourniret et Monique Olivier ont été extraits de leur cellule depuis ce lundi pour être transportés dans les Ardennes. Le tueur en série, soupçonné du meurtre d'Estelle Mouzin, et son ex-femme, accusée de complicité, ont notamment été menés à Ville-sur-Lumes. C'est dans une maison de cette petite commune du nord-est de la France, ayant appartenu à la sœur de Michel Fourniret, que la fillette de 9 ans aurait été séquestrée, violée et tuée. 

L'ADN partiel de l'enfant avait été retrouvé à deux endroits sur un matelas saisi dans ladite maison, où des fouilles pour tenter de retrouver son corps ont été menées fin juin. Quatre mois de recherches infructueuses. L’objectif est de se rendre dans les lieux de vie de Fourniret afin de tenter de raviver les souvenirs du tueur en série, mis en cause par son ex-compagne. 

Après la maison de Ville-sur-Lumes, Michel Fourniret et Monique Olivier ont été conduit au cimetière de Montcy-Saint-Pierre, à Charleville, accompagnés par la juge d'instruction. 

"On avance"

"Le programme n'est pas établi, il évoluera en fonction des déclarations des mis en examen et pourrait s'étaler sur plusieurs jours", rapportait lundi à LCI une source proche du dossier. Le binôme devait aussi être conduit mardi au château du Sautou, ancienne propriété de "l'ogre des Ardennes". Située non loin de Ville-sur-Lumes, elle avait également été fouillée en juin dernier, sans succès. Le suspect devait retourner à Ville-sur-Lumes mercredi. Le déplacement devrait s'étaler au total sur une semaine. 

"Devant les cartes, Michel Fourniret montre des endroits, on bouge, on avance, mais les choses sont compliquées", a indiqué mercredi l'avocat de Monique Olivier, maître Richard Delgenes. "On a ciblé des endroits. Aujourd'hui, on reprend les investigations avec des spécialistes du comportement, des enquêteurs, la juge d'instruction." Selon l'avocat, il y a eu "des échanges" entre sa cliente et Michel Fourniret, "elle lui demandait où il avait déposé le corps d'Estelle Mouzin. Je pense qu'on est pas loin. Donc, il faut beaucoup d'abnégation, d'investissement, aujourd'hui est une nouvelle étape".

Ce nouveau déplacement fait suite à la confrontation entre les deux ex-époux sur le lieu de la disparition de la petite fille, le 15 octobre en Seine-et-Marne. A cette occasion, Monique Olivier avait confirmé l'implication de Michel Fourniret dans cette disparition. Le meurtrier présumé, mis en examen en novembre 2019 pour "enlèvement et séquestration suivis de mort", avait avoué en mars 2020 sa responsabilité. "Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute", avait-t-il déclaré. 

Lire aussi

Les déclarations alambiquées et l'état neurologique de l'homme de 78 ans, connu pour se jouer de la justice, complique la recherche du cadavre d'Estelle. Il avait néanmoins estimé "pertinent" sur son corps puisse se trouver dans l'une de ses anciennes propriétés des Ardennes. Une hypothèse qui sera confirmée ou infirmée par les enquêteurs cette semaine. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Le journaliste Rémy Buisine a-t-il vraiment refusé de répondre à l'IGPN?

EN DIRECT - Covid-19 : l'Ordre des médecins pour un "accompagnement" plutôt qu'un isolement des malades

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Lire et commenter