Exhibition sexuelle et outrage sexiste : huit mois avec sursis pour l'homme filmé par sa victime dans le métro

Exhibition sexuelle et outrage sexiste : huit mois avec sursis pour l'homme filmé par sa victime dans le métro

PROCÈS - Un homme est jugé ce lundi 17 juin à Paris pour "exhibition sexuelle". La jeune femme qui l’accuse l’avait filmé en décembre 2018 en train de se masturber puis de la suivre dans le métro parisien. Suivez l’audience en direct avec nous.

Live

La jeune femme avait décidé de filmer la scène et de la partager sur les réseaux sociaux. Le 12 décembre dernier, Safiétou, 20 ans, est assise dans le métro parisien quand elle remarque un homme en train de se masturber devant elle. "Il faisait des commentaires pour se stimuler, racontera-t-elle à LCI. A un moment, il s’est même même penché vers ma jambe en se touchant." 

L’homme n’en restera pas là. Lorsque la jeune femme sort du métro, il la suit et lui "propose d’aller boire quelque chose". Dans la vidéo, on entend Safiétou décliner gentiment. Le harceleur présumé la suit à nouveau alors qu’elle emprunte une autre ligne de métro.

Lire aussi

La jeune femme avait décidé de porter plainte et le parquet a ouvert quelques jours plus tard une enquête pour “exhibition sexuelle”. Les faits sont jugé ce lundi 17 juin devant le tribunal correctionnel de Paris. Suivez en direct le procès avec notre reporter présente à l’audience.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.