REVIVEZ - Au lendemain de sa libération, Jacqueline Sauvage a retrouvé ses proches

GRÂCE PRÉSIDENTIELLE - Au lendemain de sa libération après la grâce présidentielle accordée par François Hollande, Jacqueline Sauvage a passé ce jeudi sa première journée de liberté retrouvée auprès de ses proches. Sa fille, Carole, a expliqué à LCI avoir vécu "un grand moment de bonheur" quand elle a appris la libération de sa mère.

C'est son premier jour de liberté. Jacqueline Sauvage passe ce jeudi sa première journée de liberté auprès de ses proches, au lendemain de la grâce accordée par François Hollande. "Je veux remercier la France et François Hollande", a-t-elle fait savoir par le biais de ses avocates. 


Saluée par une grande partie de l'opinion publique mais largement déplorée au sein du monde judiciaire, la grâce de Jacqueline Sauvage  a mis fin immédiatement à la détention de la sexagénaire, condamnée à deux reprises à dix ans de prison pour le meurtre aggravé de son mari violent.


Interrogée sur LCI ce jeudi, Carole Marot, la fille de Jacqueline Sauvage, a décrit un "grand moment de bonheur". "Quand on m'a appris la nouvelle, j'étais dans un état euphorique. Je n'y croyais pas", a-t-elle expliqué.

Aux yeux de la loi, néanmoins, Jacqueline Sauvage reste coupable d'avoir tué, de trois coups de fusil dans le dos, son mari Norbert Marot après 47 ans d'enfer conjugal. Car contrairement à l'amnistie, la grâce présidentielle n'efface pas la condamnation. 

Ce jeudi, suivez avec nous en direct la première journée de la liberté retrouvée de Jacqueline Sauvage.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La libération de Jacqueline Sauvage

Plus d'articles

Sur le même sujet