EN DIRECT - Procès : qu'a dit Fettah Malki, l'homme qui a fourni l'arme  à Mohamed Merah ?

EN DIRECT - Procès : qu'a dit Fettah Malki, l'homme qui a fourni l'arme à Mohamed Merah ?

JUSTICE – Le procès d’Abelkader Merah et de Fettah Malki est entré ce lundi dans sa quatrième et avant-dernière semaine. La journée a été consacrée au deuxième accusé, ami d’enfance de Mohamed Merah, qui est poursuivi pour association de malfaiteurs terroristes.
Live

AUDIENCE SUSPENDUE


Fin de l'interrogatoire de Fettah Malki. L'audience est suspendue. Elle reprendra demain à 9h30. Bonne soirée à tous. 

INTERROGATOIRE DE FETTAH MALKI


L'audience vient de reprendre avec l'interrogatoire de Fettah Malki, né le 30 octobre 1982. L'accusé est poursuivi pour associations de malfaiteur terroriste.Il est accusé d'avoir fourni des armes un gilet pare-balles estampillé police et des munitions à Mohamed Merah. Armes et gilet ont été utilisés au cours de la tuerie à l'école Ozar Hatorah. Un père de famille et trois enfants y ont perdu la vie.

 Fettah Malki encourt 20 ans de réclusion. 

AUDIENCE SUSPENDUE


Christelle C. a fini de témoigner. L'audience est suspendue. Elle reprendra à 13h30 avec l'interrogatoire de Fettah Malki. 

LES ARMES ENTERREES DANS LE JARDIN




L'ex-compagne de Fettah Malki, accusé, est à la barre depuis ce lundi matin. Elle a expliqué que ce dernier lui avait remis des armes qu'elle avait enterré dans son jardin et un gilet pare-balles estampillé "police" qu'elle a caché sous un canapé dans sa chambre après l'avoir essayé par curiosité. 



Elle a ensuite déterré les armes à la demande de Fettah Malki. La suite, elle indique l'avoir appris aux informations. Les armes ont ensuite servi à Mohamed Merah. 

Depuis le début du procès, le lundi 2 octobre, sa voix n’avait que très peu été entendue. Depuis plus de trois semaines maintenant pourtant, Fettah Malki est assis dans le box des accusés aux côtés d’Abdelkader Merah. 


Le jeune homme, qui aura 35 ans le 30 octobre prochain, alors que le procès sera dans sa dernière ligne droite, était un ami d’enfance de Mohamed Merah. Il est aujourd’hui jugé pour association de malfaiteurs terroristes pour avoir notamment fourni à celui qui allait devenir le « tueur au scooter », gilet pare-balles, pistolet-mitrailleur Uzi et munitions avant ses crimes. SI l’accusé a reconnu avoir fourni le matériel, il a toujours contesté connaître les intentions de Mohamed Merah.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le procès Merah

Plus d'articles

Sur le même sujet