"Il a un nom très français..." : Cantona mis en examen après avoir soupçonné Deschamps de racisme

DirectLCI
JUSTICE - Eric Cantona a été mis en examen vendredi dernier pour diffamation à l'encontre de Didier Deschamps. Dans les colonnes du "Guardian" en mai 2016, le "King" avait soupçonné le sélectionneur tricolore d'être raciste, ce dernier ne faisant plus appel à Karim Benzema et Hatem Ben Arfa chez les Bleus.

Selon une information d'Europe 1 dont LCI a eu confirmation, l'ancien footballeur international français Eric Cantona a été mis en examen vendredi dernier pour diffamation. Des poursuites qui visent des déclarations datant du mois de mai 2016, deux mois avant l'Euro. Ce dernier avait alors soupçonné de racisme le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, ce dernier n'ayant plus appelé Karim Benzema depuis octobre 2015, après l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, mais également Hatem Ben Arfa. 


"Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n’est mélangé avec quelqu’un, vous savez. Comme les Mormons en Amérique. (...) Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert", avait alors lancé l'ancien gloire de Leeds United et de Manchester United, lors de l'entretien accordé au Guardian.

Cantona en personne au Palais de justice de Paris

Après ces déclarations, Didier Deschamps avait porté plainte pour diffamation contre celui que l'on surnomme aussi le "King" outre-Manche. Outré par ces propos, le sélectionneur des Bleus avait également vu quelques jours plus tard sa maison du Finistère dégradée avoir la mention "raciste" sur un des murs.


Dans le cadre de sa mise en examen, Eric Cantona s'est rendu vendredi dernier au Palais de justice de Paris, où il était convoqué par un juge d'instruction. Il devrait de nouveau se rendre au tribunal dans les mois à venir, dans le cadre d'un procès probable.

Plus d'articles

Sur le même sujet