Fermeture de Goodyear : un procès hors norme

Fermeture de Goodyear : un procès hors norme

JT 20H - Quatre ans après la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens, plus de 800 anciens salariés ont contesté leur licenciement devant le tribunal des prud'hommes. Pour eux, il n'y avait aucune cause économique réelle.

Au conseil des prud'hommes d'Amiens, 832 anciens salariés de Goodyear réclament la requalification de leur licenciement économique, survenue il y a quatre ans. À l'époque, l'usine de pneumatique avait fermé ses portes après des mois de conflit avec les syndicats des employés. Toutefois, la procédure ne fait que commencer, car la délibération de la décision du tribunal ne se fera qu'en janvier 2019.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 04/10/2018 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 4 octobre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter