Financement des campagnes du FN en 2014 et 2015 : un proche de Marine Le Pen mis en examen

Financement des campagnes du FN en 2014 et 2015 : un proche de Marine Le Pen mis en examen
Justice

Toute L'info sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

ENQUÊTE - Frédéric Chatillon a été mis en examen le 15 février dernier pour "abus de biens sociaux", dans le cadre de l'enquête ouverte pour "escroquerie" lors des élections de 2014 et 2015.

Il est l'un des piliers de la communication du FN. Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen et dirigeant de la société Riwal, a été mis en examen dans l'enquête sur le financement des campagnes électorales du parti d'extrêmedroite en 2014 et 2015. 

L'ex-dirigeant du GUD, syndicat étudiant d'extrême droite, a été mis en examen, le 15 février, pour "abus de biens sociaux" dans le cadre d'une information judiciaire ouverte fin octobre sur les élections municipales et européennes de 2014 et départementales de 2015, confirmant une information du quotidien Le Monde.

Déjà mis en examen par le passé

Il a été renvoyé en octobre en procès, avec notamment le FN et deux de ses dirigeants, pour répondre du financement de la campagne des législatives de 2012. À l'époque, ce rouage essentiel de l'équipe de Marine Le Pen avait été mis en examen pour pour "faux et usage de faux", "escroquerie", "abus de biens sociaux" et "blanchiment d’abus de biens sociaux" concernant le financement des campagnes électorales du FN pour les cantonales de 2011 et les législatives de 2012. 

Lire aussi

En vidéo

En 2015, Marine Le Pen disait que le FN "n'avait rien à se reprocher"

En vidéo

La pression judiciaire s'accentue sur le Front National

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter