Financement libyen : la justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France

Financement libyen : la justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
Justice

Toute L'info sur

Affaire libyenne : Sarkozy mis en examen

JUSTICE - Une cour britannique a ordonné mercredi la remise à la justice française d'Alexandre Djouhri, protagoniste clé de l'enquête sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Alexandre Djouhri bientôt devant la justice française. Une cour britannique a ordonné mercredi la remise à la justice française de ce protagoniste clé de l'enquête sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

L'homme d'affaires de 60 ans avait été arrêté en janvier 2018 à Londres, en vertu de mandats d'arrêt européens émis par la justice française, notamment pour "détournements de fonds publics" et "corruption". Un tribunal londonien avait ordonné son extradition en février 2019 mais il avait fait appel de cette décision. Jusqu’à ce revirement, révélé par Marianne ce jeudi. Selon les textes européens, la justice britannique a dix jours pour exécuter cette décision qui n'est pas susceptible de recours, a précisé une source judiciaire. Ce délai peut être toutefois prorogé de dix jours pour des raisons exceptionnelles.

Voir aussi

Somme d'indices troublants

Témoignages de dignitaires libyens, notes des services secrets de Tripoli, accusations d'un intermédiaire... Après six ans de travail, une somme d'indices troublants ont donné corps à la thèse d'un financement de la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy par le régime de l'ancien dictateur libyen Mouammar Khadafi.

En novembre 2016, l'homme d'affaires Ziad Takieddine, mis en examen, avait affirmé avoir remis entre fin 2006 et début 2007 cinq millions d'euros à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, et à son directeur de cabinet Claude Guéant. Mais aucune preuve matérielle n'a été retrouvée, même si des mouvements de fonds suspects ont conduit à huit mises en examen à ce jour.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent