Fuite de Carlos Ghosn au Liban : son épouse Carole assure qu'elle n'était "au courant de rien"

Fuite de Carlos Ghosn au Liban : son épouse Carole assure qu'elle n'était "au courant de rien"

JUSTICE – Alors que l’ancien magnat de l’automobile doit tenir une conférence de presse ce mercredi en début d’après-midi, son épouse Carole s’est exprimée par voie de presse. Dans une interview au Parisien, le 8 janvier, elle indique que son mari "va faire éclater la vérité".

Le timing n’a pas été choisi au hasard. Alors que Carlos Ghosn doit prendre la parole à 14h, heure française, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il donnera depuis Beyrouth, son épouse a choisi de s’exprimer mardi soir par voie de presse. 

Depuis la capitale du Liban où elle se trouve elle aussi, elle indique à nos confrères du Parisien : "Il va s'expliquer, faire éclater la vérité. Pas une seconde je n'ai douté de mon mari, victime d'un complot industriel et de la guerre entre Renault et Nissan." Elle ajoute : "Aujourd'hui, mon mari va pouvoir s'expliquer, se défendre. Il est tendu, c'est normal. C'est la prise de parole la plus importante de toute sa vie !"

Toute l'info sur

Carlos Ghosn : l’ex-patron de Renault rattrapé par les affaires

Lire aussi

Pas au courant

Au sujet de la fuite de son époux, Carole Ghosn ajoute dans le quotidien : "Je n’étais au courant de rien. J'étais à Beyrouth avec mes enfants pour fêter Noël, quelqu'un m'a appelée pour me dire : 'J'ai une surprise pour toi'. C'était la plus belle de toute ma vie !" 

Les époux se sont retrouvés dans l’appartement des parents de Carole Ghosn. "J'ai serré Carlos très fort dans mes bras, au moins cinq vraies minutes avant de pouvoir faire sortir un son de ma bouche." Ils ont fêté le réveillon ensemble, en témoigne une photo diffusée sur LCI-TF1, et ne se sont pas quittés depuis. Ce mercredi, elle ne devrait d'ailleurs pas être loin de son mari, quand il sera face aux nombreux médias venus du monde entier. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

EN DIRECT - Confinement assoupli : c'est aujourd'hui que les Français retrouvent leurs magasins

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter