Beauvais : un harceleur condamné à 18 mois de prison après avoir appelé son ex plus de 15.000 fois

Beauvais : un harceleur condamné à 18 mois de prison après avoir appelé son ex plus de 15.000 fois
Justice

JUSTICE - L'homme de 27 ans a été condamné à 30 mois de prison, dont 12 mois avec sursis, avec mandat de dépôt.

Son téléphone n'arrêtait pas de sonner. Le tribunal de Beauvais a jugé lundi un homme accusé par son ex-compagne de violences, de menaces de mort et d'appels téléphoniques malveillants. Il a été condamné à l'issue de l'audience à 30 mois de prison, dont 12 mois avec sursis, avec mandat de dépôt. 

Selon Le Parisien qui relaie cette affaire, l'homme aurait appelé entre le 10 mai et le 26 novembre dernier 15.863 fois son ancienne compagne, "ce qui représente 106 appels par jour, en moyenne", souligne le président du tribunal qui cite plusieurs messages menaçants adressés à son ex-compagne. 

Lire aussi

Six plaintes déposées par la victime

Le prévenu avait percuté en août dernier son ancienne compagne avec sa voiture et menacé son frère avec une arme de poing. Six dépôts de plainte au total ont été déposés par la victime et une ordonnance de protection a été prononcée récemment à son encontre. Si le prévenu a admis des violences en expliquant avoir mordu son ancienne compagne pour se défendre, il réfute l'avoir menacé par ces appels téléphoniques : "c'est juste que je voulais voir ma fille." 

En vidéo

Les ravages du cyber-harcèlement

Le parquet avait requis trois ans d'emprisonnement tandis que l'avocate du prévenu avait demandé la relaxe de son client, expliquant qu'il était impossible de démontrer qu'il s'agissait d'appels malveillants puisque son ancienne compagne avait répondu "au moins 11.000 fois au téléphone."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter