Blagnac : l’homme qui a foncé sur des étudiantes placé en détention provisoire

Blagnac : l’homme qui a foncé sur des étudiantes placé en détention provisoire

DirectLCI
JUSTICE - L’automobiliste qui a volontairement renversé des étudiantes à Blagnac vendredi a été mis en examen dimanche soir pour tentative d’assassinats et placé en détention provisoire.

L’homme de 28 ans interpellé vendredi soir après avoir foncé sur des étudiantes chinoises à Blagnac a été placé en détention provisoire ce dimanche, a indiqué le procureur de la République de Toulouse à l’AFP. Présentant de lourds antécédents psychiatriques et diagnostiqué comme schizophrène après plusieurs séjours à l’hôpital, il a été mis en examen pour tentative d’assassinats. 


"Il a maintenu le même explication devant les juges", a rapporté le procureur. Dès son interpellation, il avait affirmé son projet de renverser des personnes après avoir entendu des voix lui en donnant l’ordre.

Déjà une dizaine de condamnations

Il avait alors foncé sur des étudiantes qui traversaient à un passage piéton devant le campus de l’Institut de gestion sociale de Blagnac, en banlieue de Toulouse. Deux d’entre elles, âgées d’une vingtaine d’années, ont été hospitalisées pour divers traumatismes, sans que leur état n’inquiète le corps médical. La troisième avait pu sortir dès le vendredi soir.

Outres ses problèmes psychiatriques, l’homme présente un casier judiciaire d’une dizaine de condamnations, notamment pour infraction à la législation sur le vol avec arme et les stupéfiants. Il a déjà été condamné à deux peines de prison avec sursis et mise à l’épreuve avec obligation de soins. Une "obligation à laquelle il se confrontait", a précisé le chef du parquet.

Plus d'articles

Sur le même sujet