"Ils avaient une confiance absolue en Jonathann" : l'avocat des parents d'Alexia Daval souligne le détresse de ses clients

RÉACTION - Après les révélations fracassantes sur les aveux de Jonathann Daval, l'avocat des parents d'Alexia Daval a tenu à réagir, mercredi, lors d'une conférence de presse. Selon lui, ses clients veulent maintenant comprendre les raisons du geste de leur gendre.

Au lendemain de l’incroyable retournement de situation dans l’affaire Alexia Daval, l’avocat des parents de la jeune femme, Jean-Marc Florand, a tenu une conférence de presse ce mercredi matin, à Vesoul, en Haute-Saône. Pour lui, ses clients "veulent juste comprendre" ce qu'il s'est passé, sans accabler leur gendre.


Mardi, à 18h16, Me Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, a annoncé que ce dernier avait reconnu lors de sa garde à vue le meurtre par étranglement de son épouse Alexia. Il y a trois mois, le corps calcinée de la jeune femme a été retrouvée dans le bois d'Esmoulins, près de Gray (Haute-Saône).

La sidération des beaux-parents

Me Florand est revenu sur la réaction des parents d’Alexia Daval après les aveux de leur gendre. "Le coup a été très dur à encaisser car ils avaient une confiance absolue en Jonathann", a affirmé l’avocat. "En trois mois, ils ont perdu leur fille dans des conditions atroces mais ils ont aussi perdu leur gendre qui avaient toute sa place dans leur famille. Aujourd’hui autour de la table familiale, c’est comme s’il y avait deux assiettes en moins. C'est beaucoup pour des braves gens qui avaient une vie tranquille et cadrée", a constaté Me Florand.

En vidéo

"Les aveux de Monsieur Daval sont très loins de la réalité objective", affirme l'avocat des parents d'Alexia Daval

Les parents avaient-ils repéré des signes avant-coureurs ? "Leur sentiment, c’est que le fonctionnement de ce couple était un fonctionnement normal (…) Ils n’avaient rien remarqué de symptomatique", a encore affirmé l’avocat. 

En vidéo

Les parents "n'avaient rien remarqué de sympthomatique", selon leur avocat

L'enquête, menée par la Section de recherches de la gendarmerie de Besançon, épaulée par les gendarmes de Haute-Saône et du Doubs, va désormais se poursuivre pour éclaircir les zones d'ombre restant autour de la mort d'Alexia Daval, notamment le fait que son corps ait été retrouvé en partie calciné, ce que son mari affirme ne pas avoir fait. "Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour que ses déclarations (de M. Daval) correspondent à la réalité", a considéré Me Florand.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter