Incendie mortel dans le 16e à Paris : la suspecte a passé 5 ans en hôpital psychiatrique

Justice
INCENDIE MORTEL - La principale suspecte de l'incendie du 16e arrondissement de Paris, qui a fait 10 morts dans la nuit du 4 au 5 février, est une ancienne patiente des services psychiatriques de plusieurs hôpitaux parisiens. Elle était rentrée chez elle le 23 janvier.

Un incendie a ravagé un immeuble de la rue Erlanger, dans le 16e arrondissement de Paris, dans la nuit du 4 au 5 février. Le bilan des victimes, encore provisoire, fait état de 10 morts. La piste criminelle a rapidement été privilégiée par les enquêteurs, et la principale suspecte - une femme de 40 ans habitant l'immeuble en question - a été interpellée vers 1h du matin. 

Selon nos informations, la quadragénaire a séjourné en psychiatrie à plusieurs reprises ces dernières années, pour une durée totale de 5 ans. Elle a notamment été internée à l’hôpital Saint-Anne ainsi qu'à l'Institut psychiatrique de la préfecture de police de Paris. Elle est sortie de sa dernière hospitalisation le 23 janvier 2019. 


Le juge chargé d'étudier son cas avait alors estimé qu'elle ne présentait plus de danger pour elle ou pour les autres. Elle est donc retournée vivre chez elle, sans aucune mesure coercitive. Entre 2016 et fin 2017, cette quadragénaire avait été visée par trois procédures judiciaires, dont une pour vol dans un magasin qu'elle avait ensuite tenté d'incendier. A chaque fois, ces affaires ont été classées sans suites, notamment en raison d'un "état mental déficient". 

Elle était ivre au moment de son interpellation

Selon nos informations, la suspecte, qui était alcoolisée au moment de son interpellation, a été vue en train d’essayer de mettre le feu à une voiture, puis a enflammé un carton pour incendier une poubelle en face de l'immeuble. Elle aurait ensuite mis le feu au 2e, au 7e et au 8e étages de l’immeuble. 


Une heure plus tôt, un voisin avait appelé le 17 pour se plaindre d'elle, alors qu'elle était agitée et hurlait. "On a tous entendu une dispute qui a duré une demi-heure. C'est une dispute qui aurait éclaté entre un couple, dont le mari est pompier, et la suspecte. Visiblement, il ne supportait plus le tapage nocturne", raconte Thomas, un des habitants de l'immeuble à LCI.


La police est intervenue, mais, après s'être rendu dans l'appartement, les agents sont repartis sans l'interpeller. Selon eux, ses propos étaient confus mais elle n'était pas violente. "La dame aurait mal pris le fait que le mari ait appelé la police (...) Elle l'aurait menacé en lui disant 'Tu es pompier, donc tu vas périr dans les flammes'", explique Thomas. Le départ de l'incendie a eu lieu seulement quelques minutes après le départ des policiers.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Incendie mortel dans le 16e

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter