INFO LCI - Bientôt expulsée d'Irak, la djihadiste Mélina Boughedir visée par un mandat de recherche en France

Justice
DirectLCI
RETOUR - La justice irakienne a ordonné l'expulsion de la djihadiste française Melina Boughedir. Selon nos informations, cette dernière est visée par un mandat de recherche diffusé dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en France. Si elle est expulsée, elle sera donc placée en garde à vue dès son arrivée en France.

La djihadiste française Melina Boughedir va être expulsée vers la France, sur décision de la justice irakienne.  Selon nos informations, la jeune femme est visée par un mandat de recherche décerné dans le cadre d'une information judiciaire ouverte le 2 août 2016 du chef d'association malfaiteurs criminelle. 


Cette ouverture d'information faisait suite à une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris au mois de novembre 2015. Melina Boughedir a en fait été condamnée à sept mois de prison par la cour pénale de Bagdad pour "entrée illégale en Irak", une peine qu'elle a déjà effectuée dans le cadre de sa détention préventive.

Trois de ses enfants déjà rapatriés en France

 Mélina Boughedir, 27 ans, avait été arrêtée l'été dernier à Mossoul,  l'ancien bastion de Daech dans le nord du pays, avec ses  quatre enfants, dont trois ont été rapatriés en France. La jeune femme a affirmé en arabe au président de la Cour pénale centrale  de Bagdad qu'elle était entrée en Irak en octobre 2015 à partir de la Syrie. Selon ses dires, son mari, un Français dénommé Maximilien qui était  cuisinier, a été tué lors de la bataille de Mossoul.

 Quelques dizaines de Français soupçonnés d'avoir été membres de l'EI se  trouvent actuellement dans des camps ou des prisons en Irak et en Syrie avec  plusieurs dizaines de mineurs, d'après une source proche du dossier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter