INFO LCI - Darknet : quatre mois avec sursis pour le salarié qui vendait des données du groupe LVMH

INFO LCI - Darknet : quatre mois avec sursis pour le salarié qui vendait des données du groupe LVMH
Justice

CONDAMNÉ - Un employé d’un fournisseur du groupe LVMH proposait à la vente des données de gestion qui auraient pu nuire à l’image et à la confidentialité du groupe de Bernard Arnault…

Le jeune homme de 21 ans, originaire de Mulhouse, venait tout juste d’obtenir un poste chez un fournisseur du groupe LVMH. Pour arrondir ses fins de mois, il a entrepris de vendre sur un forum français du darknet des données relatives au groupe LVMH qu’il avait obtenues grâce à son emploi : données personnelles de dirigeants, données de gestion, données de la flotte de véhicules, des plans d’accès, etc. Au point de poser pour le groupe de Bernard Arnault un problème d’image et de confidentialité.

Selon nos informations, un enquêteur spécialisé de la direction interrégionale de Lyon (DIPJ) est parvenu à rentrer en contact avec lui sur le réseau anonyme "Tor", au terme d’investigations minutieuses. Après avoir recueilli une multitude d’informations, un rendez-vous physique a été conclu avec le salarié grâce à la technique d’enquête "sous pseudo" qui permet à un agent, sans provoquer le délit, d’entrer en contact avec des auteurs d’infractions sur Internet. 

Lors de cette rencontre, fixée au lundi 20 juillet, le suspect a été interpellé par les policiers et placé en garde à vue. Il a reconnu les faits, notamment d’avoir tenté de vendre le logiciel contenant ces données à hauteur de 1,5 bitcoins (environ 12.000€). Présenté au parquet, il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et deux ans de sursis probatoire au terme d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Il devra aussi réaliser 70 heures de travaux d’intérêt général et son matériel informatique a été saisi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent