INFO LCI - Violences sur une enfant de 2 ans dans un centre de loisirs de Saint-Denis : la famille a porté plainte

INFO LCI - Violences sur une enfant de 2 ans dans un centre de loisirs de Saint-Denis : la famille a porté plainte
Justice

FAIT DIVERS – Selon nos informations, les parents de la petite fille poussée de son lit par un animateur dans un centre de loisirs de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ont porté plainte ce lundi. Quatre animateurs et le directeur de l'établissement avaient été suspendus en fin de semaine dernière après que la Ville a pris connaissance des faits.

Une scène qui a été filmée, postée sur Snapchat, et vue par des dizaines de personnes au moins probablement. Une vidéo choquante quand on connaît son contenu mais sans laquelle peut-être, les faits n'auraient pas été connus. Sur les images, une petite fille posée sur un lit à l'heure de la sieste dans un centre de loisirs de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Une enfant qui pleure, qui n'arrive pas à s'endormir, et qu'un individu, excédé par les cris, vient pousser violemment hors de son lit sans même prendre la peine par la suite de la relever. 

L'animateur filmé, trois autres, présumés complices des événements, et le directeur du centre de loisirs où se sont déroulés ces faits ont été suspendus en fin de semaine par la ville de Saint-Denis après ces violences. Un signalement a également été fait   au procureur de la République de Bobigny et une enquête administrative a été ouverte.

Trois jours après cette succession d'événements et leur médiatisation, c'est la famille de cette enfant qui, selon nos informations a porté plainte ce lundi. La Ville de Saint-Denis, elle, va se constituer partie civile.

Lire aussi

La famille a vu la vidéo

Contactée par lCI,  Leyla Temel, maire adjointe en charge de l'Education et de l'enfance, indique que les parents ont été reçus en mairie ce lundi et qu'ils ont pris connaissance des images tournées dans le centre. " C'était assez douloureux pour eux évidemment, commente-t-elle. On y voit l'enfant qui refuse de s'endormir et un animateur qui la pousse à terre l'enfant pleure. Personne ne s'occupe d'elle, mais au contraire on se moque d'elle. Certains tiennent même des propos moqueurs et grossiers".

L'adjointe précise que les parents "se sont dits rassurés de voir que les choses étaient prises en main et que les actes n'étaient pas restés impunis." Ce lundi matin d'ailleurs, leur petite fille est retournée au centre de loisirs Gutenberg où une réunion d'informations avait lieu pour l'ensemble des parents afin d'expliquer ce qu'il s'était passé et informer les parents des mesures prises par la mairie. Cette réunion a été tenue par le maire de Saint Denis Mathieu Hanotin. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent