INFO TF1/LCI - Braquage de Kim Kardashian à Paris : "le grand" finalement mis hors de cause

INVESTIGATIONS - D’après nos informations, l’un des braqueurs présumés de la starlette américaine vient de voir sa mise en examen levée. François D., désormais placé sous le statut de témoin assisté, clamait son innocence depuis son arrestation. Un pantalon blanc et quelques kilos en trop lui avaient coûté 8 mois de prison.

La juge d’instruction Armelle Briand aura mis de longs mois à s’y résoudre. En charge du dossier Kardashian – le spectaculaire braquage de la vedette américaine de télé-réalité dans son hôtel parisien en octobre 2016 -, la juge vient d’offrir à François D. un nouveau statut : celui d’ancien "papy braqueur" présumé. Celui qu’on surnomme "le grand", 55 ans, vient en effet de voir sa mise en examen pour "vol avec arme", "séquestration" et "association de malfaiteurs" levée. 


Désormais témoin assisté, François D. clamait son innocence depuis son arrestation en janvier 2017. Le vol de 9 millions d’euros de bijoux appartenant à la richissime starlette lui aura coûté au total 8 mois de détention. Il avait été libéré sous contrôle judiciaire en septembre 2017. 

"C’est la fin d’un long combat judiciaire, explique son avocat, maître Manuel Abitbol, contacté par TF1. Nos arguments ont fini par convaincre, c’est un grand soulagement". Le pénaliste parisien, qui avait déposé le 22 mai dernier une demande pour obtenir la levée rapide de la mise en examen de son client, avait réclamé pendant des mois entiers à la juge Briand de vérifier ses alibis. 


Les policiers de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ parisienne avaient eux-mêmes rapidement émis quelques doutes quant à la participation du "grand " au braquage : aucune preuve scientifique, pas d’aveux, aucune mise en cause de la part des suspects interpellés…. La justice pensait pourtant l’avoir repéré sur des images de vidéo-surveillance : rue Greffulhe, vers 2h30 du matin, un homme de forte corpulence, vêtu d’un pantalon blanc, était aperçu tentant de retrouver au sol un objet perdu. Un des pendentifs de Kim Kardashian et que retrouvera le lendemain une passante ?

L’enquête vient de démontrer que ce pantalon blanc appartenait en fait sans doute à un autre voyou présumé : Marc-Alexandre B., 28 ans, officiellement chargé de "baby-sitter" des chiens contre rémunération. Interpellé à Antibes en avril dernier puis mis en examen, il est désormais incarcéré. Lui aussi crie son innocence.

Dix suspects sont actuellement mis en examen dans ce "saucissonnage" de luxe. Seuls trois d’entre eux sont sous les verrous. Le butin, lui, est toujours introuvable…


(photos : Documents TF1)

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Kim Kardashian braquée à Paris

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter