INFO TF1/LCI - Brice Hortefeux visé par une enquête pour "détournement de biens publics"

INFO TF1/LCI - Brice Hortefeux visé par une enquête pour "détournement de biens publics"

Justice
DirectLCI
ENQUÊTE - L’affaire est embarrassante pour un ancien ministre de l’Intérieur. Selon nos informations, Brice Hortefeux est depuis peu dans le collimateur de la justice, visé par une enquête pour "détournement de biens publics par une personne dépositaire de l’autorité publique". En cause notamment, son utilisation du service de protection des personnalités.

Cette enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Paris à la fin du mois de novembre 2017, fait suite à une plainte déposée par l’association anti-corruption Anticor. Elle a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) de la police judiciaire parisienne.


Directement dans le collimateur des magistrats se trouvent les pratiques de l’ancien "premier flic de France" de Nicolas Sarkozy. En poste place Beauvau de 2009 à 2011, il bénéficie à ce titre à vie d’une voiture avec chauffeur et d’un policier, un officier de sécurité armé membre du SDLP (Sous-direction de la protection). 

Des "caprices" dénoncés

Car le député européen, membre des Républicains (LR), est soupçonné d’avoir une fâcheuse tendance à confondre les fonctionnaires pour des chauffeurs privés, en leur demandant par exemple de transporter des membres de sa famille, notamment ses enfants. Des "caprices" aux yeux de certains responsables policiers, que le règlement du SDLP interdit pourtant formellement, la protection de l’Etat ne s’appliquant en théorie qu’au VIP. 

Le vice-président de la région Auvergne Rhône-Alpes pourrait désormais être rapidement interrogé par la PJ, qui cherche à déterminer combien ces convoyages privés ont coûté aux finances publiques. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter