Un ex-entraîneur de patinage artistique mis en examen et écroué pour viols sur mineures

Le sport de haut niveau n’échappe pas aux violences sexuelles.

VIOLENCES SEXUELLES - Un ex-entraîneur de patinage artistique, qui officiait il y a quelques années au sein du club d'Asnières-sur-Seine, a été mis en examen et écroué le 14 février dernier pour des agressions sexuelles et viols sur trois adolescentes. Les faits auraient eu lieu entre 2005 et 2009.

Une nouvelle affaire éclate au sein du patinage artistique français. Après les révélations du Parisien, dans la soirée du jeudi 20 février, le parquet de Nanterre a confirmé à l'AFP ce vendredi la mise en examen d'un ancien entraîneur de patinage artistique officiant au sein du club d'Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, pour des agressions sexuelles et viols sur trois adolescentes. Ce dernier a également été écroué le 14 février, jour de sa mise en examen.

Les victimes, qui étaient âgées entre 14 et 16 ans à l'époque des faits, entre 2005 et 2009, ont déposé plainte le 4 février dernier. L'une  d'entre elles, la plus âgée, dénonce une agression sexuelle remontant à 2005. Les deux autres, désormais âgées de 26 et 27 ans, accusent leur ancien entraîneur de les avoir violées lorsqu'elles étaient adolescentes. Le suspect avait à l'époque entre 25 et 27 ans et est accusé de les avoir violées au sein même du club d'Asnières.

Toute l'info sur

Violences sexuelles : grand déballage dans le monde du patinage

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Abus sexuels dans le patinage

Lire aussi

Le livre de Sarah Abitbol comme déclic

L'avocate de ce dernier, Me Margaux Mathieu, indique que son client conteste toute relation forcée : "Il parle de rapports consentis avec ces deux jeunes  femmes. Lui était tout jeune entraîneur et elles n'ont à aucun moment exprimé le moindre refus". La sûreté départementale des Hauts-de-Seine s'est vue confiée l'enquête à propos de ces viols présumés sur mineures.

Interpellé le 11 février dernier, l'ancien entraîneur de patinage artistique ne travaillait plus au club d'Asnières depuis plusieurs années et occupait un poste de commercial dans une boutique de vente d'articles sportifs, notamment de sports de glace, d'après une source judiciaire contactée par l'AFP. Selon les trois plaignantes, c'est le livre de Sarah Abitbol accusant son ex-entraîneur Gilles Beyer de viols qui les a incitées à agir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

REVIVEZ - NRJ Music Awards 2020 : Vitaa et Slimane grands gagnants, voici le palmarès complet

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12.923 nouveaux cas lors de ces dernières 24 heures

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Lire et commenter