Jean-Marc Reiser, l’assassin présumé de Sophie Le Tan, de nouveau au cœur de l’affaire Hohmann ?

Jean-Marc Reiser, l’assassin présumé de Sophie Le Tan, de nouveau au cœur de l’affaire Hohmann ?
Justice

Toute L'info sur

La disparition de Sophie Le Tan

"ÉTRANGES SIMILITUDES" - Thierry Moser, l’avocat de la famille de Françoise Hohmann, cette jeune fille disparue à Strasbourg à l’âge de 23 ans en 1987 et dont le corps n’a jamais été retrouvé, a demandé la réouverture d’une enquête. Jean-Marc Reiser, le principal suspect dans l’affaire Sophie Le Tan, est le dernier client à qui Françoise Hohmann a rendu visite avant sa disparition.

Acquitté au bénéfice du doute en 2001 dans l’affaire Hohmann, Jean-Marc Reiser va-t-il bientôt devoir de nouveau s’expliquer devant la justice au sujet de la disparition de cette jeune femme de 23 ans en 1987 à Strasbourg ? Telle est en tout cas la volonté de l’avocat de la famille de Françoise Hohmann. "Le 25 novembre, j'ai demandé la réouverture de l'information judiciaire pour séquestration et j'ai déposé une plainte pour recel de cadavre" auprès de la procureure de la République à Strasbourg, a indiqué à l'Agence France Presse Maître Thierry Moser. 

L’avocat de la famille Hohmann a souhaité demander la réouverture de ce dossier après avoir constaté "d’étranges similitudes" avec la disparition de Sophie Le Tan, cette étudiante de 20 ans portée disparue depuis septembre 2018 après avoir visité un appartement à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, suite à la publication d’une annonce par Jean-Marc Reiser. Alors que ce dernier a été arrêté et mis en examen pour assassinat, le corps de Sophie Le Tan a été retrouvé incomplet dans une forêt de la région strasbourgeoise en octobre dernier.

Les "progrès de la science" pour des "investigations nouvelles" ?

"La procédure 'Sophie Le Tan' présente de très étranges similitudes avec la procédure Hohmann", ainsi qu'avec des viols pour lesquels Jean-Marc Reiser avait ensuite été condamné en 2003, a indiqué Thierry Moser. "Je voudrais qu'on examine très sérieusement les trois procédures pour voir l'existence de similitudes troublantes." Invoquant également "les progrès de la science" depuis 1987, l’avocat de la famille Hohmann estime que sa demande représente ‘‘encore un moyen de réactiver le dossier et de provoquer des investigations nouvelles".

Françoise Hohmann a disparu en 1987 à Strasbourg à l’âge de 23 ans, et son corps n’a jamais été retrouvé. Représentante de commerce, elle a eu pour dernier client, dans le quartier de Hautepierre, un certain Jean-Marc Reiser, avant de disparaître. "Je laisse la justice faire son travail, je n'ai pas encore eu le temps d'en informer mon client’’, a réagi Pierre Giurato, l’un des avocats de Jean-Marc Reiser, cité par France 3 Grand-Est

Lire aussi

"Je ne m'attendais pas du tout à cela, j'en suis surpris, a, pour sa part, indiqué Francis Metzger, le deuxième avocat de Jean-Marc Reiser, toujours selon France 3 Grand-Est. Maintenant quelle va être la suite que donnera la justice à cette requête, c'est à voir. Mon confrère Thierry Moser, et c'est son droit le plus strict, souhaite qu'un juge d'instruction se penche sur le dossier Hohmann. Et bien la prochaine étape, c'est le positionnement du parquet de Strasbourg sur ces demandes de procédure." Ledit parquet devrait se prononcer d'ici à "quelques semaines" selon Thierry Moser.

Lire et commenter