Jonathann Daval : sa demande de remise en liberté refusée, ses avocats font appel

Justice
JUSTICE - La demande de remise en liberté de Jonathann Daval, principal suspect du meurtre de son épouse Alexia, a été rejetée ce lundi. Contactés, ses avocats "ne sont pas surpris" et annoncent "leur intention de faire appel de cette décision".

"Nous ne sommes pas surpris de ce rejet. Nous avions déposé cette demande de remise en liberté par soucis de cohérence avec les dernières déclarations de notre client", a réagi lundi matin sur LCI.fr Samuel Esteve, l’un des avocats de Jonathann Daval.  Et d’annoncer son intention "de faire appel de ce rejet pour aller jusqu’au bout de cette démarche". 


Plus tôt dans la matinée, le parquet de Besançon avait fait connaitre la décision de rejet du juge des libertés et de la détention. "Le premier motif de rejet est la nécessité de conserver les preuves ou indices matériels", a indiqué le procureur de la République Etienne Manteaux, relevant que "l'on en est à la quatrième version fournie par Monsieur Daval sur les faits". "Il s'agit aussi de protéger le mis en examen en raison du retentissement médiatique national de ce dossier qui fait qu'il ne peut être en sécurité nulle part", a-t-il ajouté. 

Selon le magistrat, "même dans l'hypothèse d'un placement sous contrôle judiciaire dans un lieu isolé, il y aurait un fort risque que l'adresse soit connue et il n'y a donc pas de possibilité d'assurer sa sécurité en dehors de la maison d'arrêt" de Dijon où il est détenu. Le rejet vise également à "garantir le maintien à disposition de la justice  de Monsieur Daval puisqu'il encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter