"La délinquance des mineurs n'a pas augmenté depuis dix ans", affirme Eric Dupond-Moretti

La délinquance dans l'Hexagone semble avoir grimpé ces dernières semaines. Les experts confirment que plusieurs indicateurs inquiètent. Étonnamment, le sentiment d'insécurité a tendance à baisser. Alors qu'en est-il vraiment ?
Justice

JUSTICE - En déplacement à Dijon dans le quartier des Grésilles, le Garde des Sceaux a souhaité revenir sur le débat autour de la délinquance en France.

Il souhaite "rétablir un certain nombre de vérités". Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti était en déplacement mercredi à Dijon pour évoquer le thème des violences contre les élus et des incivilités.

Critiqué par la droite et l'extrême droite qui l'accusent d'avoir minimisé sur Europe 1 les actes de violences de ces derniers mois en employant le terme de "sentiment d'insécurité", le Garde des Sceaux a déclaré regretter "la surenchère permanente". Comme une réponse indirecte là encore aux propos d'"ensauvagement" tenus par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin qu'Eric Dupond Moretti récuse. 

Lire aussi

"On ne peut pas raisonner que dans la surenchère permanente. Je trouve que ça fait un mal de chien à notre société. Notre société, elle a besoin d'abord qu'on lui dise la vérité, qu'on lui donne les vrais chiffres, et elle a besoin d'apaisement", a-t-il déclaré au cours de sa visite, s'appuyant sur la délinquance des mineurs "dont on parle très souvent".

"La délinquance des mineurs n'a pas augmenté dans notre pays depuis dix ans. Demandez aux Français ce qu’ils pensent de cela. La plupart de nos concitoyens sont convaincus qu’il y a une augmentation massive de la délinquance des mineurs. Ce n’est pas vrai", a-t-il soutenu depuis le quartier des Grésilles où des affrontements sont survenus entre des habitants et la communauté tchétchène. 

"Dire la vérité"

"Le taux de réponse pénale dans notre pays, c'est 90%. Le taux de mise à exécution des peines prononcées, c'est 92%. Quand j'entends que les peines prononcées ne sont jamais exécutées, que la justice ne donne pas de réponse pénale, que la délinquance des mineurs augmente je dis qu'il faut remettre les choses à leur place et dire la vérité", a ajouté plus tard devant la presse le ministre de la Justice. 

"Bien sûr que tout ne va pas bien. Bien sûr qu'il y a des choses à améliorer [...] mais il faut que l'on ait une vision qui ne soit pas mensongère de la réalité", a enfin affirmé Eric Dupond-Moretti. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent