Lactalis : une association et 30 familles déposent plainte pour "négligences"

LACTALIS- Pas moins de 30 nouvelles plaintes individuelles de familles devraient être déposées ce jeudi, en raison de la sécurité sanitaire dans la société. L'association Foodwatch porte également plainte contre X au pénal.

De nouvelles plaintes contre Lactalis. L’Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles, mais aussi l’association Foodwatch, s’apprêtent à déposer plainte contre le géant industriel. Les faits seraient "de nature à aggraver la responsabilité de la société", a estimé l’avocat des familles.

L’Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles va déposer 30 nouvelles plaintes individuelles de familles, à l’encontre de Lactalis et de plusieurs grands groupes de distribution qui avaient vendu des produits retirés du marché. Elles sont déposées pour mise en danger de la vie d'autrui et blessures involontaires, et mise en danger de la vie d'autrui, pour certaines d'entre elles, contre des grandes enseignes de la distribution. Ces plaintes s'ajoutent aux 15 premières plaintes déposées dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le Procureur de la République de Paris.

"Mise en danger de la vie d'autrui"

Autre action judiciaire : celle de l'association de défense des consommateurs Foodwatch porte plainte contre X au pénal concerne une douzaine d'infractions comme "mise en danger de la vie d'autrui", "tromperie aggravée" ou "manquement aux obligations légales de sécurité".  L'association a été rejointe dans son action par plusieurs parents dont les enfants ont consommé des laits infantiles Lactalis. Selon Foodwatch, la gestion de la crise a été "catastrophique". Si tout le monde avait fait ce qu'il devait faire, on aurait évité ce scandale puisque la souche de 2017 est la même que celle de 2005. Foodwatch réclame la création d'une agence indépendante qui gérerait les scandales de ce type.

En vidéo

Lait contaminé : le patron de Lactalis s'explique

Jusqu'à présent, 37 bébés ont été atteints de salmonellose en France, ainsi qu'un autre en Espagne, et un autre probable en Grèce, après avoir consommé un produit d'alimentation infantile Lactalis infecté sorti de l'usine de Craon. Une première épidémie en 2005 liée à cette usine avait déjà touché 146 nourrissons. Le groupe a été très critiqué pour avoir tardé à réagir après les deux contrôles internes en août et novembre 2017 puis pour sa gestion incomplète du rappel des lots de lait infantile en décembre, finalement élargi le 12 janvier à tous les lots produits à Craon.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lait infantile contaminé : Lactalis et la grande distribution face au scandale

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter