Un homme condamné à un mois de prison ferme après avoir volé une pièce de 20 centimes

Justice
DirectLCI
LA GOUTTE D'EAU QUI... - Le tribunal correctionnel de Laon a prononcé une condamnation, ce jeudi 27 avril, d'un mois de prison ferme après le vol d'une pièce de 20 centimes. La scène s'est passée devant une gendarmerie. Si son avocat dénonce la disproportion de la peine, l'homme paye un casier judiciaire déjà très rempli.

Le (petit) vol de trop. Un homme vient de prendre un mois ferme de prison après avoir dérobé une pièce de 20 centimes dans le véhicule d'un garagiste travaillant pour la gendarmerie. Le tribunal correctionnel de Laon a condamné le geste plutôt que l'objet du vol. L'homme possédait en effet déjà un gros casier judiciaire.


La scène s'était déroulée fin janvier : en sortant de Pôle emploi, il remarque le véhicule non verrouillé stationné devant une gendarmerie et fouille, sans rien trouver, excepté cette pièce de 20 centimes.

Un mois de prison ferme, "cela peut paraître disproportionné par rapport à la hauteur du préjudice, mais le prévenu avait une quinzaine de mentions à son casier judiciaire, dont des vols", a souligné une magistrate du parquet. "C'est le fruit du hasard que seuls 20 centimes aient été dérobés: s'il y avait eu un billet de 100 euros, il l'aurait pris".


"Pour la justice, qui vole un oeuf vole un boeuf!", a réagi auprès de l'AFP Me Cyrille Bouchaillou, l'avocat du prévenu. "C'est un vol dans un véhicule qui se trouvait juste devant la gendarmerie, il aurait pu réfléchir à deux fois, mais le parquet aussi en le renvoyant plutôt devant un délégué du procureur pour un rappel à la loi".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter