Renault décide "à l'unanimité" de ne pas verser les indemnités de départ de Carlos Ghosn

Justice

Toute L'info sur

Carlos Ghosn : l’ex-patron de Renault rattrapé par les affaires

INDEMNITÉS - Renault a annoncé que Carlos Ghosn ne touchera ni son indemnité de non-concurrence ni sa rémunération en actions pour les années 2015 à 2018. Une décision prise "à l'unanimité" par le conseil du groupe ce mercredi.

Carlos Ghosn ne touchera pas ses quelques 25 millions d'euros. Le conseil d'administration de Renault a annoncé dans un communiqué publié ce mercredi 12 février que le constructeur automobile refusait de payer à son ancien PDG. L'homme emprisonné au Japon n'aura donc pas le droit ni à son indemnité de non-concurrence ni à sa rémunération en actions pour les années 2015 à 2018. Une décision prise "à l'unanimité" par le conseil. 

Voir aussi

Des droits sur les actions estimés à 21 millions d'euros

La première indemnité correspond à deux ans de salaire "fixe et variable", et interdisait à Carlos Ghosn de travailler pour un concurrent pendant une période de deux ans. Selon le cabinet Proxinvest, interrogé par l'AFP, cette somme aurait représenté environ 4 millions d'euros. 

Concernant la deuxième rémunération, elle représente les droits sur les actions qui ont été attribuées à Carlos Ghosn entre 2015 et 2018 en tant que PDG. Elles ont été supprimées car l'homme d'affaires ne remplit plus la "condition de présence au sein de Renault" nécessaire. Au cours de la période citée, Renault a attribué 100.000 actions par an, sauf pour l'an dernier, où le groupe lui en a attribuées 80.000. Au total, ces actions auraient rapporté près de 21 millions d'euros, toujours selon les estimations de Proxinvest.

Un manque à gagner pour l'ancien patron déchu, et incarcéré au Japon depuis novembre pour des malversations et abus de bien sociaux présumés, qui avoisine donc les 25 millions d'euros. Carlos Ghosn devrait tout de même toucher ses droits à la retraite. D'après Proxinvest, ils correspondent à au moins 765.000 euros par an.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter