Le pape accepte la démission du cardinal Barbarin

Le pape accepte la démission du cardinal Barbarin
Justice

AFFAIRE - La démission du cardinal Barbarin a été acceptée par le pape, selon le diocèse de Lyon. L'archevêque avait remis sa démission au pape François après avoir été relaxé fin janvier, dans le cadre de son procès pour non-dénonciation d'abus sexuels du père Preynat.

Le pape François a accepté la démission du cardinal Barbarin, a annoncé le diocèse de Lyon. C'est à l'issue de son procès le 30 janvier pour non-dénonciation des abus sexuels du père Preynat dans lequel il a bénéficié d'une relaxe, que l'archevêque de Lyon avait annoncé quitter son poste. Un geste pour "tourner la page", justifiait Philippe Barbarin face à la presse, déclarant attendre la décision du pape. "Cette affaire restera attachée à mon nom et me collera toujours au visage. Je resterai celui qui n'a pas dénoncé des actes odieux."

Lire aussi

Le cardinal Barbarin, 69 ans aujourd'hui, avait été condamné en première instance puis finalement relaxé par la cour d'appel de Lyon. Après sa condamnation par le tribunal correctionnel, celui-ci avait déjà souhaité remettre sa démission au pape, qui avait refusé. Il était reproché à l'archevêque de Lyon de n'avoir rien dit des abus sexuels de Bernard Preynat après en avoir pris connaissance dès l'année 2010. Les parties civiles, persuadés que le cardinal a voulu étouffer l'affaire, se sont pourvues en cassation.

Ses procès ont été le symbole de l'omerta dans l'Eglise au sujet des abus sexuels commis par des prêtres sur des jeunes enfants. Le départ du cardinal était alors considéré comme inévitable après quatre ans de scandales au sein de l'institution catholique. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent