Le Parquet national financier ouvre une enquête préliminaire sur les activités de Ségolène Royal en tant qu'ambassadrice des pôles

Ségolène Royal visée par une enquête du parquet national financier
Justice

ENQUÊTE - Une enquête préliminaire a été ouverte ce mercredi 15 janvier par le Parquet national financier visant à déterminer le rôle de Ségolène Royal comme ambassadrice des pôles arctique et antarctique.

Le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire visant à déterminer le rôle de Ségolène Royal en tant qu'ambassadrice des pôles arctique et antarctique, a t-on appris ce mercredi 15 janvier, confirmant une information de France Info. L'instruction a été confiée à la brigade de répression de la délinquance économique. 

D'après des révélations de la cellule de Radio France le 15 novembre dernier, l'ancienne ministre de l'Environnement n'aurait pas rempli ses missions d'ambassadrice à plein temps, qu'elle assure bénévolement depuis deux ans, et aurait utilisé les moyens mis à disposition par le Quai d'Orsay pour des fins politiques. 

Deux élus avaient d'ailleurs fait part de leur intention de convoquer l'ancienne ministre à l'Assemblée nationale, souhaitant entendre ses explications sur "son absence à l'ensemble des réunions officielles au Conseil de l'Arctique qui se sont tenues depuis sa nomination" il y a deux ans et "ses interventions médiatiques quasiment hebdomadaires sur la politique nationale".

Lire aussi

La saisine du PNF intervient au lendemain de l'annonce du licenciement de Ségolène Royal par le gouvernement de son poste d'ambassadrice. Rendant publique la lettre envoyée par le Quai d'Orsay, cette dernière a pris acte de la décision et assuré pour sa défense que "le bilan complet de son action sera publié dans quelques jours". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent