Le père de Tizio, l'enfant enlevé à Toulouse, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Le père de Tizio, l'enfant enlevé à Toulouse, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

DirectLCI
JUSTICE - Ce lundi après-midi, le père de l'enfant enlevé à Toulouse quatre jours plus tôt, a été mis en examen pour "soustraction d'un mineur au parent qui en a la garde" et "privation de soins et d'aliments". L'oncle de l'enfant est lui aussi mis en examen.

Le père de Tizio, le nourrisson enlevé vendredi à Toulouse, a été mis en examen, ce lundi après-midi. Il est poursuivi pour "soustraction d'un mineur au parent qui en a la garde" et "privation de soins et d'aliments". L'oncle de l'enfant, avec lequel cet homme de 33 ans avait été appréhendé dimanche, est lui aussi mis en examen pour complicité,  indique l'AFP.


Les deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire avec obligation de pointer à la gendarmerie une fois par semaine, interdiction de quitter le département, interdiction de voir l'enfant en l'absence d'un tiers, et obligation de soins (en raison d'une addiction à l'alcool).

Le père et l'oncle de Tizio avaient été interpellés samedi soir dans la maison familiale de Belcaire (Aude), environ 24 heures après le déclenchement de l'alerte enlèvement. Il disposait, selon nos informations, d'une sonde pour alimenter son enfant de 2 mois qui "allait bien", avait indiqué le parquet. 


Le petit Tizio, âgé de 2 mois, est toujours hospitalisé à l’hôpital des enfants de Toulouse. Selon les médecins, cités par La Dépêche du Midi, il se porte bien et n’aurait pas souffert de son "escapade" de 24 heures.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter