Gironde : ivre au volant, le chef de la police municipale privé de permis (et de primes)

Gironde : ivre au volant, le chef de la police municipale privé de permis (et de primes)

Justice
DirectLCI
IVRE VIRGULE - Le chef de la police municipale de la commune de Lège-Cap Ferret (Gironde) a été contrôlé avec un fort taux d'alcoolémie au volant de sa voiture lors d'un déplacement privé. Le maire indique l'avoir privé de ses primes.

Un cordonnier bien mal chaussé. Le 1er avril dernier, dans les Landes, la gendarmerie contrôle un automobiliste dont le taux d'alcoolémie double à lui seul le seuil autorisé au volant. Mais rapidement, le malaise s'installe. Car ce conducteur n'est autre - selon le journal local La Dépêche du Bassin, qui révèle l'affaire - que le chef de la police municipale d'une petite commune de Gironde, Lège-Cap-Ferret. 


L'agent assermenté s'est vu retirer son permis pour une durée de quatre mois dans la foulée. Par ailleurs, les gendarmes lui reprochent également la non-maîtrise de son véhicule, car le policier a légèrement heurté un plot lors du contrôle.

Un procès à venir

Du côté de la mairie de Lège-Cap-Ferret, on ne cache pas sa colère. Au micro de France Bleu Gironde, le maire Michel Sammarcelli réagit : "Si on était dans le privé, j'aurais pu immédiatement le licencier." Un peu plus tôt, auprès de La Dépêche du Bassin, il ajoutait : "Dès que l'intéressé lui-même m'a informé, j'ai immédiatement supprimé toutes ses primes et astreintes, ce qui est financièrement important." Il ajoute qu'il attend l'issue de sa comparution au tribunal correctionnel pour régler l'affaire "en famille". 


En attendant, si l'agent conserve son poste, il demeure cantonné à des tâches administratives et ne se déplace plus en voiture... mais en vélo.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter