"Ligue du LOL" : deux ex-journalistes de Libération contestent leur licenciement aux Prud'hommes

"Ligue du LOL" : deux ex-journalistes de Libération contestent leur licenciement aux Prud'hommes
Justice

Toute L'info sur

Ligue du Lol : révélations en cascade contre des cyberharceleurs

JUSTICE - Deux journalistes licenciés par "Libération" après l'affaire de la "Ligue du lol", Vincent Glad et Alexandre Hervaud, contestent cette semaine leur licenciement devant le conseil des prud'hommes de Paris.

Ils avaient été licenciés au cœur de la tempête médiatique, provoquée par les accusations de nombreux internautes. En cause : un groupe Facebook, nommé "la ligue du LOL", dont les membres auraient harcelé plusieurs personnes sur internet, ou lancé des "raids" numériques sur leurs victimes. Libération s'était alors séparé de deux d'entre eux, Vincent Glad et Alexandre Hervaud. Lesquels contestent, cette semaine,  leur licenciement devant le conseil des Prud'hommes de Paris.

Voir aussi

Vincent Glad, ancien de Slate et Canal+, avait fondé ledit groupe Facebook en 2010. Il travaillait pour Libération en tant que pigiste quand, en février 2019, il a été démis de ses fonctions pour "atteinte à la marque". Son avocate a contesté ce licenciement mardi. La séance de conciliation n'ayant pas été concluante mardi, le dossier sera plus largement examiné par le conseil le 29 avril.

Alexandre Hervaud, ex-chef du service web de Libération, le fera jeudi devant les prud'hommes. Il tient à "montrer que la raison invoquée par Libération", soit un "trouble caractérisé au sein de l'entreprise", ne "tient pas".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent