Lyon : un quinquagénaire soupçonné d'avoir volé ou incendié 173 véhicules

Des policiers interviennent après qu'une voiture a été incendiée le 26 mai 2006 à Vaulx-en-Velin dans la banlieue de Lyon.
Justice

JUSTICE - Un quinquagénaire lyonnais suspecté d'avoir volé ou incendié 173 véhicules a été déféré, jeudi 30 juillet, au parquet. En garde à vue depuis mardi, il est passé aux aveux.

173. Soit le nombre de personnes lésées après le vol ou l'incendie de leur véhicule à Lyon. Un homme suspecté d'être à l'origine de ces dégradations a été déféré ce jeudi au parquet. La direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône a expliqué que le Lyonnais de 52 ans, avait déjà été condamné par le passé à une peine de cinq ans d'emprisonnement pour trafics de véhicules volés. 

En garde à vue depuis mardi, il a reconnu les faits : il serait "l'auteur des vols de véhicules et de leur incendie visant à faire disparaître ses traces". Des fouilles ont notamment permis de découvrir "deux box configurés en garage clandestin". 

Un mode opératoire précis

Pour rappel, l'homme arrêté aurait volé puis mis le feu à une vingtaine de véhicules dans des parkings souterrains résidentiels.  Les faits se sont déroulés entre décembre et juillet à Lyon et Villeurbanne, une ville voisine. La DDSP explique que ces incendies ont "par propagation détruit ou dégradé" d'autres véhicules, portant leur nombre à 173. Une mécanique spécifique était apparemment utilisée : les engins volés sur la voie publique étaient démontés dans un parking souterrain avant d'être "acheminés dans des résidences environnantes où ils étaient mis à feu"

Lire aussi

Les autorités précisent que les incendies ont affecté la vie quotidienne de nombreuses personnes contraintes "d'évacuer en pleine nuit". La structure de certains bâtiments a parfois même subi des dégâts et s'est retrouvée "fragilisée" à cause de la chaleur des foyers. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent