Une militante de l'ultra-gauche qui suivait et filmait des policiers condamnée pour violences

Une militante de l'ultra-gauche qui suivait et filmait des policiers condamnée pour violences
Justice

JUSTICE - Elle filmait et identifiait les policiers : une jeune femme âgée de 21 ans, connue des services de renseignement et fichée S, elle a été condamnée à dix-sept mois de prison.

Dix-sept mois de prison. Ce mercredi, la militante ultra-gauche connue sur les réseaux sociaux sous le pseudo "Marie Acad-Land" a été reconnue coupable de violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique, selon une information du Parisien. La jeune femme peut encore faire appel de cette décision. 

Voir aussi

Déjà condamnée à du sursis

Cette militante suivait et filmait les enquêteurs de la police judiciaire. Puis, elle partageait ces clichés sur Facebook pour permettre leur identification. Elle aurait ainsi permis la constitution d'un véritable fichier. 

L'acronyme Acab fait par ailleurs référence à "All cops are bastards" ("Tous les flics sont des salauds"). Âgée de 21 ans, elle est connue des services de renseignement et fichée S, et elle a été arrêtée à plusieurs reprises. 

Déjà condamnée à du sursis, la peine de huit mois ferme prononcée mercredi pour ces faits atteint donc dix-sept mois d'emprisonnement au total selon une source judiciaire que cite Le Parisien

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent