Marseille : le rappeur Jul au commissariat pour avoir cité le nom d'un policier dans une chanson

Marseille : le rappeur Jul au commissariat pour avoir cité le nom d'un policier dans une chanson

BOULETTE - Le rappeur marseillais Jul a été convoqué et entendu lundi dans un commissariat de Marseille pour avoir cité nommément un policier dans son morceau "L'hiver au quartier". Une enquête préliminaire avait été ouverte pour propos injurieux et atteinte à la vie privée après une plainte du fonctionnaire.

Le rappeur Jul a été convoqué et entendu, lundi, dans un commissariat à Marseille pour avoir cité nommément un fonctionnaire de police, dans un de ses morceaux  rapporte la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône. Il a été auditionné dans le cadre d'une enquête préliminaire pour propos injurieux et atteinte à la vie privée.

La chanson incriminée s'intitule "L'hiver au quartier" et a été diffusée gratuitement sur internet. Le rappeur le plus écouté de l'année 2016 y disait "Fuck les banal' et ***", citant un policier de la DDSP. L'enquête préliminaire fait suite à une plainte du policier visé, selon le quotidien La Provence, qui a révélé l'information.

Lire aussi

Selon le quotidien régional, l'artiste "aurait assuré ne pas avoir écrit cette partie du morceau et indiqué qu'il ne connaît pas ce policier". Jeudi soir, le clip de la chanson incriminée n'était plus disponible sur internet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Pour Macron, "la priorité, ce ne se sont pas les brevets mais la production de vaccins"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.