Menaces d'attentat : quatre suspects mis en examen

Justice

Toute L'info sur

Attentat manqué aux bonbonnes de gaz à Paris

ENQUÊTE - Trois femmes et un homme ont été mis en examen, ce lundi en fin de soirée dans l'enquête sur les projets d'attentat au couteau à la gare de Lyon et en Essonne.

L'enquête sur les menaces d'attentat imminent de la semaine dernière avance. Trois femmes, Inès M., Amel S. Sarah H. et Mohamed Lamine A. ont été mis en examen ce lundi soir après avoir été "déférés en vue de leur présentation devant un juge d'instruction anti-terroriste aux fins de mise en examen" dans l'après-midi, a indiqué à LCI une source judiciaire.

Ces quatre personnes, interpellées la semaine dernière à Boussy-Saint-Antoine, sont arrivées vers 13h50 au palais de justice de Paris, escortés par un convoi d'une demi-douzaine de véhicules, a constaté une journaliste de LCI.

Qui sont les suspects ?

  • 1Ines M., 19 ans

    C'est la fille du propriétaire de la voiture retrouvée abandonnée dans le 5e arrondissement de Paris, chargée de bonbonnes de gaz. Son ADN a été retrouvé dans cette voiture. Lors de son arrestation à Boussy-Saint-Antoine (Essonne), jeudi soir, elle a tenté de blesser un policier avec un couteau qu'elle avait sur elle. Les policiers ont aussi retrouvé dans ses effets personnels une lettre d'allégeance à Daech. Elle est inculpée pour association de malfaiteur terroriste en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes et tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Elle a demandé un délai pour préparer sa défense et a été incarcérée en attendant.
  • 2Amel S., 39 ans

    Elle est considérée comme la logeuse à Boussy-Saint-Antoine. Sa fille, dans un premier temps interpellée, a ensuite été relâchée. Les enquêteurs se demandent si elle était présente dans la voiture remplie de bonbonnes de gaz. Elle est inculpée pour association de malfaiteur terroriste en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes et complicité de tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Elle a été placée en détention provisoire.
  • 3Sarah H., 23 ans

    C'est elle qui a poignardé un policier au cou lors de son interpellation. Cette amie d'Ines M. avait promis de se marier à Larossi Abballa, le djihadiste qui a tué un couple de policiers à Magnanville, ainsi qu'à Adel Kermiche, assassin du père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray. Elle est inculpée pour association de malfaiteur terroriste en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes et tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Elle a été placée en détention provisoire.
  • 4Mohamed Lamine A.

    Fiché "S" pour islamisme radical, Mohamed Lamine A. est le frère de Charaf Eddine A., actuellement incarcéré pour ses liens étroits avec Larossi Aballa, l’assassin de deux policiers à Magnanville (Yvelines) en juin dernier. Il est aussi le dernier compagnon en date de Sarah H. Il est inculpé pour non dénonciation d'un crime terroriste.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter