Meurtre d'Alexia Daval : Jonathann Daval nie avoir tué sa femme et accuse son beau-frère

Justice
COUP DE THÉÂTRE - Alors que la famille d'Alexia Daval était reçue ce mercredi par un juge au Palais de Justice de Besançon, on a appris que Jonathann Daval, qui avait reconnu en janvier avoir étranglé son épouse, s'était rétracté lors de son audition la semaine dernière. Selon nos informations, il accuse désormais son beau-frère -le mari de la soeur de sa femme Alexia- d'avoir commis le meurtre.

Rebondissement dans l'affaire Daval. Selon son avocat, qui s'est exprimé mardi en fin d'après-midi, Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de son épouse Alexia Daval dont il avait avoué le meurtre en janvier dernier, s'est rétracté mercredi dernier lors de son audition par un juge d'instruction. "Sa version est totalement différente de celle initialement donnée aux enquêteurs. Sa version est très claire : il n'a pas tué sa femme", a expliqué Me Schwerdorffer. 


Selon nos informations, Jonathann Daval évoque désormais l'hypothèse d'un "complot familial" pour étouffer l'affaire. D'après cette source proche à LCI, il accuse notamment Grégory Gay, son beau-frère - il s'agit du mari de la soeur d'Alexia - d'avoir étranglé la victime au domicile des parents d'Alexia dans la nuit du 27 au 28 octobre. Il a également reconnu avoir été présent sur les lieux, mais n'avoir pas assisté directement au meurtre de son épouse.

En vidéo

Affaire Daval : où en est l'enquête ?

La famille reçue à Besançon

Jonathann Daval avait reconnu en janvier dernier avoir tué Alexia, 29 ans, lors d’une dispute conjugale au domicile du couple à Gray-la-Ville (Haute-Saône), dans la nuit du 27 au 28 octobre. En revanche, il conteste depuis le début avoir brûlé son corps, retrouvé fin octobre en partie calciné, dans un bois près de Gray.


De son côté, juste avant l'annonce de ces informations, la famille de la victime était reçue ce mercredi, en tant que partie civile, dans le bureau du juge. Les parents d'Alexia Daval, sa soeur et son beau-frère sont arrivés vers 9 heures au Palais de Justice de Besançon. Ils en sont ressortis en milieu d'après-midi. Ils étaient accompagnés de leur avocat Me Jean-Marc Florand. 

"Ne pas communiquer"

Jonathann Daval avait été entendu à sa demande mercredi 27 juin à Besançon. A l'issue de cette garde à vue, ses avocats avaient fait savoir qu'ils avaient décidé  "en l’état de ne pas communiquer" afin "de ne pas nuire à l’enquête". Il s’agissait de la deuxième audition de l’informaticien de 34 ans depuis sa mise en examen en janvier dernier pour "meurtre sur conjoint", un crime qui lui fait encourir la réclusion criminelle à perpétuité. 


Placé en détention provisoire, il a été incarcéré dans l’unité psychiatrique de la maison d’arrêt où il est détenu, en raison de sa fragilité psychologique et physique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter