Meurtre d'Alexia Daval : les avocats s'opposent sur le revirement de Jonathann Daval

JUSTICE - Les déclarations de Jonathann Daval, qui a avoué avoir tué son épouse Alexia avant de se rétracter et d'accuser son beau-frère, ne correspondent en rien à la réalité de l'autopsie, a affirmé jeudi l'avocat de la famille de la victime. De son côté, le défenseur du mis en examen préfère rester prudent, assurant "ne pas détenir la vérité".

Conférences de presse, communiqués, interviews... : les avocats de Jonathann Daval et de la famille d'Alexia Daval se sont exprimés tout au long de la journée de jeudi. La veille, on apprenait que Jonathann, qui avait reconnu en janvier avoir étranglé son épouse, avait changé de version, accusant désormais son beau-frère du meurtre et évoquant "un pacte secret" passé par la famille pour dissimuler les faits.


La journée a débuté avec l'intervention de Me Jean-Marc Florand, avocat de la famille d’Alexia Daval, qui a donné une conférence de presse dans la matinée à Vesoul (Haute-Saône). "La crédibilité de Jonathann Daval est sujette à caution. (...) Rien ne colle à l'objectivité du dossier" et des rapports d'autopsie, a-t-il déclaré. "Ce dossier est dans l'impasse, le mystère s'épaissit", a insisté à plusieurs reprises l'avocat des parents d'Alexia Daval, de sa soeur et de son conjoint. 

Jusqu'à présent, ce qu'il a déclaré ne correspond à rien. (...) Ou il n'assume pas, ou il est dingue, ou ce n'est pas luiMe Jean-Marc Florand

"Jusqu'à présent, ce qu'il a déclaré ne correspond à rien. (...) Ou il n'assume pas, ou il est dingue, ou ce n'est pas lui", a encore lancé Me Florand. Selon une source proche du dossier, une première expertise psychologique de Jonathann Daval pointe des "traits pervers" chez ce suspect capable de "manipulation". Me Florand a estimé également que "se pose la question de sa santé mentale".


La "conviction" de l'avocat de la famille est qu'Alexia Daval "a été tuée par une ou deux personnes, avec une grande violence et une rage considérable". La strangulation n'aurait été que "la fin de l'épisode mortifère", intervenant après "de graves violences". Ni l'heure, ni le lieu de sa mort n'ont pour l'instant été déterminés avec certitude.

Je suis prudent par rapport à la vérité et toutes les hypothèses qui peuvent être évoquéesMe Samuel Estève

"Nous ne détenons pas plus la vérité que Me Florand, lui a répliqué sur LCI Me Samuel Estève, l'un des avocats de Jonathann Daval . il ne s'agit pas de croire ou de ne pas croire, il s'agit de savoir ou de ne pas savoir". 


Et d'ajouter : "Je suis prudent par rapport à la vérité et toutes les hypothèses qui peuvent être évoquées. Je ne peux pas faire de communication sur les dernières déclarations de [Jonathann] Daval et nous ne voulons par conséquent pas les commenter. Appelez ça de la prudence, mais c'est bien d'être prudent".

En vidéo

L'avocat de Jonathann Daval réagit sur LCI

Samuel Estève a conclu l'interview en évoquant l'état d'esprit de son client : "Il va mieux car il voit sa famille, mais il est très affaibli. Il n'est pas dans un état exceptionnellement bon, c'est le moins qu'on puisse dire".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter