Meurtre de Maëlys : Nordahl Lelandais dit avoir été "envoûté par un démon" au moment des faits

Justice

Toute L'info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

JUSTICE – Une expertise psychologique de Nordahl Lelandais a été partiellement dévoilée ce jeudi. Un document qui révèle que l’ancien militaire, notamment mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys De Araujo, a indiqué avoir eu l’impression d’être "envoûté par un démon" et que l’enfant lui "voulait du mal".

Cinq entretiens de plus de deux heures, un document de 73 pages et des déclarations qui ont de quoi surprendre. L’expertise psychologique de Nordahl Lelandais, mis en examen pour les meurtres de Maëlys de Araujo, 8 ans, et du caporal Arthur Noyer, 24 ans, ainsi que pour agressions sexuelles sur deux de ses petites cousines, a été dévoilée pour partie par BFMTV. 

A l’experte qui l'a vu à plusieurs reprises, l’ancien militaire a notamment déclaré que le soir du drame, quand il a quitté la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère) où se tenait un mariage, il n’était pas lui-même. "C’est un monstre qui l’a tuée ! C’est pas une personne. J’ai paniqué comme si j’étais envoûté d’un démon, d’un diable. J’ai eu l’impression que Maëlys voulait m’agresser, qu’elle me voulait du mal", a-t-il déclaré pour tenter de justifier ce qui l’avait poussé à commettre l’irréparable. 

Voir aussi

"Imperméabilité au sentiment"

Au cours des nombreux entretiens, l’ancien militaire aurait maintenu cet axe de défense… sans convaincre. Selon l’experte, dont les écrits sont rapportés par nos confrères, Nordahl Lelandais "ne pouvait que passer à l’acte, détruire l’autre", il fait preuve d'"une insensibilité morale et d'une imperméabilité au sentiment de culpabilité car la notion même de faute lui paraît incompréhensible".

Pour l’experte, ce "manipulateur", ce "mythomane" appréhende ses victimes comme des "proies". "La similitude avec le comportement d’un animal qui ramène sa proie morte au domicile de ses maîtres est sidérante", pointe l’experte. Avocat de la partie civile comme de la défense n’ont fait aucun commentaire sur ses révélations. 

Requêtes en annulation

Ce jeudi 31 octobre, deux arrêts doivent être rendus concernant l'affaire Lelandais : deux requêtes en annulation déposées par l'avocat de l'ancien mililaire, Me Jakubowicz, à la chambre d'instruction de la Cour d'Appel de Grenoble. 

Le premier concerne l'expertise psychologique, le second le témoignage de son voisin de cellule à l’isolement à Saint-Quentin-Fallavier qui a affirmé il y a quelques mois avoir reçu les confidences de l’ancien militaire à travers les murs. Le mis en examen a toujours contesté. 

Lire aussi

Par ailleurs, l'avocat des parents de Maëlys de Araujo, Me Fabien Rajon, a également formulé une demande de requalification des poursuites en "viol" et "assassinat". Il ne souhaite pas pour cette affaire d'une "cour d'assises au rabais".  Pour lui, la qualification de meurtre ne correspond pas à la réalité des faits. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter