Mort de Cédric Chouviat : un troisième policier mis en examen pour homicide involontaire

Pour le juge, le rôle des policiers dans la mort de Cédric Chouviat ne fait aucun doute. Trois des quatre agents impliqués dans l'arrestation de ce livreur de 42 ans risquent désormais un potentiel procès.
Justice

ENQUÊTE - Trois des quatre fonctionnaires mis en cause dans la mort livreur du 42 ans, à la suite d'un contrôle routier le 3 janvier dernier à Paris, ont été mis en examen pour homicide involontaire.

Ils avaient été entendus en début de semaine dernière par le juge d'instruction en charge de l'enquête sur la mort du livreur de 42 ans. Trois des quatre policiers mis en cause dans l'affaire Cédric Chouviat, décédé à la suite d'un contrôle routier le 3 janvier dernier à Paris, ont été mis en examen pour homicide involontaire. Dans la matinée, selon une information de nos confrères de France Info et confirmée à LCI, deux premiers policiers avaient été mis en examen. Ils ont été rejoints, pour le même chef d'accusation, par un troisième membre de l'équipe. 

Dans la même matinée, LCI a également appris, de source judiciaire, le placement sous statut de témoin assisté de la quatrième fonctionnaire membre de l'équipe, présente lors de ce contrôle routier. Selon une source judiciaire, les policiers mis en examen ont été placés sous contrôle judiciaire et qu'il leur est interdit d'entrer en contact avec les policiers qui ont procédé au contrôle de Cédric Chouviat.

Lire aussi

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Mort de Cédric Chouviat, des enregistrements "accablants" dévoilés

Une information judiciaire est ouverte pour "homicide involontaire". Selon les premiers résultats d'autopsie communiqués en janvier par le parquet de Paris, Cédric Chouviat est mort des suites d'une asphyxie "avec fracture du larynx". 

Plaqué au sol, casque sur la tête, par trois policiers, il aurait répété à sept reprises qu'il étouffait lors de la vingtaine de secondes de son interpellation. Transporté dans un état critique à l'hôpital, il est mort le 5 janvier.

Plus d'informations à suivre...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent